La FGTA-FO ne souhaite pas d’extension des ouvertures le dimanche dans le commerce alimentaire

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Laurent CERINO/REA

La ministre du Travail a annoncé une concertation menée par les préfets sur une extension des ouvertures le dimanche dans le commerce. Pour la FGTA-FO, ces ouvertures supplémentaires seraient malvenues pour des salariés qui ont déjà beaucoup donné sans réelles contreparties de la part d’employeurs qui ont largement profité de la crise sanitaire.

Pour la FGTA-FO, il ne serait pas opportun de profiter de la pandémie pour libéraliser davantage le travail du dimanche, alors même que tous les salariés de ce secteur sont restés en poste pendant les phases de confinement et endurent depuis un an des conditions de travail très dégradées (forte exposition au Covid 19, charges de travail en hausse, port continuel du masque, isolement dû à la distanciation, incivilités de certains consommateurs…).

Malgré les multiples annonces gouvernementales et présidentielles et des résultats économiques exceptionnels, les salariés sont toujours dans l’attente des mesures de revalorisation et de reconnaissance qui doivent récompenser les travailleurs essentiels… Pour l’instant, nombreux sont ceux à ne pas avoir perçu de prime « Macron » (qui pourra d’ailleurs être versée jusqu’en 2022), les NAO ont été décevantes dans la plupart des enseignes de la Grande distribution, et de multiples passages en location-gérance qui vont faire perdre à terme leurs garanties sociales aux salariés sont envisagés un peu partout.

Il ne faut pas non plus occulter l’état psychologique de nombreux travailleurs, ajouter des contraintes horaires, et ne pas respecter les aspirations d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Par ailleurs, certains secteurs ayant traversé de graves difficultés avec la crise, et où les salariés travaillent déjà le dimanche (hôtellerie, restauration, artisanat, traiteurs, etc.) n’ont pas à souffrir en plus de la concurrence de la Grande distribution pour remonter la pente et préserver les emplois.

Pour la FGTA-FO, il n’y a donc pas lieu pour le commerce alimentaire de rajouter des extensions d’ouverture les dimanches.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

FO complète sa saisine devant l’OIT pour défendre la Convention 106 : le Repos hebdomadaire commun

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

Par un courrier daté du 26 octobre 2015, la FEC FO a complété sa saisine de l’OIT, qui date de juillet 2014, suite à l’évolution de la législation, c’est-à-dire la loi Macron.
La saisine initiale alertait l’OIT sur la remise en cause grandissante de la Convention 106 (le repos hebdomadaire commun) de (...)