La FNAS appelle à se mobiliser pour le retrait du projet de Loi Travail

Dossier Loi Travail par Action sociale

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Action sociale Force Ouvrière

LA FNAS FO soutient et invite ses adhérents et tous les salariés à participer avec la jeunesse aux rassemblements et mobilisations qui auront lieu à travers tout le pays le mercredi 9 mars 2016, dans l’UNITE FO, CGT, FSU, Union Syndicale Solidaires avec les organisations syndicales de la jeunesse UNEF, l’UNL et FIDL .

Unis avec la jeunesse, nous serons mobilisés le 9 MARS 2016 :

■ Contre le projet de loi El Khomri/Valls sur le Code du travail, pour son retrait.

■ Pour le maintien et l’amélioration du Code du travail.

C’est notre avenir qui se joue si ce projet réactionnaire, ni amendable, ni négociable, n’est pas retiré.

Le gouvernement vient de repousser la présentation au 24 mars en Conseil des Ministres de la loi de casse du Code du Travail. C’est un premier recul à mettre à l’actif de la mobilisation qui se construit, mais nous sommes loin d’avoir obtenu satisfaction.

L’Union Régionale Ile de France Force Ouvrière, avec la CGT, la FSU, l’Union Syndicale Solidaires, et les organisations syndicales de la jeunesse l’UNEF, l’UNL et la FIDL, organisent à Paris, une manifestation qui aura lieu entre le siège du Medef et le Ministère du Travail.

La FNAS FO, sous ses banderoles, sera présente, ce mercredi 9 mars dès 12H00 devant le Métro Ecole Militaire et dans le cortège Force Ouvrière.

Nous invitons tous les camarades et les salariés à se joindre aux différents rassemblements ou manifestations qui auront lieu dans toute la France et à participer à cette première journée de mobilisation.

Action sociale Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

1er Mai : des manifestations en France et dans le monde

Emploi et Salaires par Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

Des dizaines de milliers de manifestants en France, mais aussi en Espagne, en Italie, en Corée du Sud, en Pologne, au Salvador... Ce 1er mai, les salariés célébraient la solidarité des travailleurs. Le 3 mai rassemblement à Paris contre le projet de loi Traval. Petit tour d’horizon de rassemblements parfois à hauts risques et durement réprimés.