La FNEC FP-FO dépose un préavis de grève pour le 19 mai 2015

Communiqué de la FNEC FP-FO par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

La FNEC FP-FO dépose un préavis de grève concernant la grève nationale du 19 mai (à l’initiative des syndicats SNFOLC, SNETAA-FO, SNES-FSU, SNEP-FSU, CGT, SNALC, SUD, SNCL-FAEN) demandant le retrait de projet de réforme du collège.

Le préavis de grève déposé par la fédération FO de l’enseignement couvre aussi les mouvements de grève annoncés concernant la réforme territoriale et les conséquences de son application en particulier dans l’Education nationale ainsi que les initiatives de grèves prises dans un grand nombre de départements contre les mesures de fermeture de postes annoncées en application de la loi budgétaire.

 Voir en ligne  : FNEC FP-FO - Site internet

Sur le même sujet

Mobilisation réussie contre la réforme des collèges

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

L’heure était une nouvelle fois à la mobilisation ce 19 mai. Plus de 50% des enseignants des collèges ont répondu à l’appel à la grève de six de leurs organisations syndicales (sur huit), à commencer par FO (deuxième syndicat dans le secondaire), contre le projet de réforme du collège. Les personnels territoriaux étaient également dans l’action, à l’appel de FO et de quatre autres organisations syndicales, exigeant notamment l’abandon du projet de réforme territoriale (loi Notre) ainsi que le retrait du pacte de responsabilité et du plan de réduction des dépenses publiques.

Au lendemain d’une grève majoritaire dans les collèges, publication au JO de la réforme

Communiqué de la FNEC FP-FO - SNFOLC par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Une provocation Non, cette réforme, nous n’en voulons pas !
C’est un fait, en dépit de la campagne médiatique et du soutien forcené de l’UNSA et de la CFDT à la ministre, la grève était majoritaire dans les collèges hier. Le gouvernement a donc choisi le passage en force en publiant la réforme du collège (...)

Handicap à l’école : pourquoi FO dit oui à l’inclusion mais non à l’inclusion systématique

Urgence par Evelyne Salamero

Le 28 mars dernier, la conférence sur l’inclusion scolaire des enfants handicapés, organisée par la FNEC FP FO (enseignement, culture et formation professionnelle) a dressé un tableau extrêmement alarmant de la situation des élèves, des familles et des personnels concernés.
La fédération avait alors demandé au ministre d’ouvrir une négociation « dans les meilleurs délais ». Une première rencontre a eu lieu le 18 juin.