La Fonction publique territoriale ne sera pas la 5e roue du carrosse

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Libre de droits

Catégories B : FO a obtenu l’examen du décret en CSFPT extraordinaire. Mais les mesures prises par le gouvernement restent bien en deçà de ce que méritent les agents.

A la suite de notre intervention en séance du conseil commun de la fonction publique, une séance extraordinaire du CSFPT s’est tenue ce 20 juillet afin d’examiner les revalorisations de bas de grille de rémunération de la catégorie B.

Nous ne pouvions en effet accepter que ces revalorisations interviennent avec un retard de plus de 2 mois par rapport aux 2 autres versants de la fonction publique.
Nous avons été entendus et le CSFPT s’est donc réuni ce mercredi 20 juillet.

Lors de cette séance FO a proposé un amendement pour supprimer les mesures de l’article 25 du décret 2010-329 qui lient les avancements au choix aux avancements par examen professionnel. Ces dispositions engendrent un blocage inacceptable des carrières pour les fonctionnaires de catégorie B.

Cet amendement n’a pas été retenu par la DGCL qui a néanmoins indiqué que des travaux spécifiques à la FPT auraient lieu d’ici « quelques semaines » afin d’étudier l’assouplissement de certaines règles de promotion et avancements. FO a demandé à participer à ces travaux, avant la production d’un projet de décret, afin de pouvoir négocier des améliorations pour les agents territoriaux.

En effet, une fois que le projet de décret est rédigé il est très difficile d’y apporter des modifications, pour preuve, le refus du gouvernement d’accepter notre amendement aujourd’hui.

FO s’est abstenue sur les deux décrets, afin d’éviter la possibilité d’un vote contre unanime des syndicats qui aurait reporté des textes dont nous avons demandé l’examen en urgence. Le relèvement du bas de grille au-dessus du niveau de la catégorie C et donc du Smic était une nécessité mais bien plus grande encore est la nécessité de revaloriser l’ensemble de la grille.

Nous n’en resterons pas là ! Pour FO il est hors de question d’accepter le tassement de la grille pour la catégorie B, comme cela a été imposé pour les agents de catégorie C et finir avec des indices virtuels n’engendrant aucun gain lors de l’avancement d’échelon.

Nous avons rappelé nos revendications et notamment celle d’un démarrage du bas de grille de la catégorie C à 120 %, de la B à 140% du Smic, un rapport de 1 à 6 (contre 1 à 4 actuellement) entre l’indice de début et l’indice de fin de la grille indiciaire. Cela suppose une revalorisation de l’ensemble de la grille indiciaire. Il en va de l’attractivité des postes dans la fonction publique et surtout de la reconnaissance de la qualification des agents recrutés.

FO Territoriaux portera, avec nos camarades des 2 autres versants, ces revendications lors des futures négociations sur les rémunérations et les grilles indiciaires.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Réforme Territoriale

Conférence de presse FO par  Mathieu Lapprand, Nadia Djabali

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean Claude Mailly et la Fédération des Services publics et de Santé FO ont tenu une conférence de presse sur la réforme territoriale mercredi 11 juin 2014 à 11h00 au siège de la confédération FO.

Pascal Pavageau, Secrétaire confédéral FO : « Pour la dépense publique et sociale »

Economie par Pascal Pavageau

Avec le plan d’économie imposé par le président de la République et son gouvernement, et qui pourrait s’élever à 70 Mds entre 2014 et 2017 inclus, la notion de « dépense publique » est à nouveau stigmatisée comme la responsable de tous les maux : endettement public trop important, perte de compétitivité, procédures administratives et règlementaires trop lourdes pénalisant l’activité, etc.

Elle implante FO dans les mairies

Portrait par Clarisse Josselin

À l’approche des élections du 4 décembre dans la fonction publique, FO essaime dans les collectivités territoriales de La Réunion, sous l’impulsion de Marina Amony, Secrétaire générale de la branche services publics dans le département.