La Poste : du nouveau dans la négociation sur le métier de facteur

Service public par Evelyne Salamero

Photographie de Frédéric Bisson (CC BY 2.0)

Ayant constaté l’insatisfaction de la majorité des organisations syndicales sur son projet d’accord sur les conditions de travail des facteurs, des factrices et de leurs encadrants, la direction de La Poste a finalement fait de nouvelles propositions lors de la négociation d’hier.

La Poste a proposé d’embaucher 3 000 facteurs en CDI à temps plein en 2017, de faire passer au niveau de carrière supérieur tous les facteurs actuellement au grade le moins élevé [1] et de faire en sorte que la prise en charge par les facteurs de parties de tournées en plus de leur propre tournée soit limitée à trente jours par an.

Pour FO, ces avancées ne règlent pas tout

Pour FO, la persévérance commence à payer. Mais, si ces mesures répondent à des revendications fortes qu’elle a portées tout au long des échanges avec La Poste et représentent enfin des avancées dans les négociations en cours, elles ne permettront pas toutefois à elles seules d’atténuer la souffrance au travail des facteurs.

FO Com attend donc de la direction de nouvelles propositions, notamment sur le calcul de la charge de travail.

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Résultats financiers de La Poste : Pour FO, l’investissement n’est pas l’ennemi de l’emploi !

Service Public par Postes et Télécommunications - FO COM

FO Com s’inquiète des annonces du P-DG de La Poste suite à la publication des résultats du premier semestre 2019 et des orientations envisagées quant à l’inflexion de la trajectoire budgétaire. Inflexion qui consiste à économiser 300 millions d’euros en 2020 pour maintenir un niveau d’investissement élevé.

Philippe Charry, nouveau secrétaire général de FO Com : « La seule issue est de défendre le service public et de le rétablir là où il a disparu »

Congrès de Fédération par Evelyne Salamero

FO hebdo : tu viens d’être élu Secrétaire Général de la Fédération FO Com. Peux-tu te présenter et rappeler ton parcours syndical ? Philippe Charry : Je suis syndiqué depuis mon entrée aux PTT en 1978, je suis issu du terrain. Mon arrivée à la Fédération en 2010 m’a permis de me familiariser avec les (...)