La précarité ne recule pas

Communiqué de FO par Michel Beaugas

© Marta NASCIMENTO/REA

FO note que si le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (sans emploi) a reculé sensiblement de -1,5% sur une année, et ce en particulier pour les hommes (-2,1%), le nombre d’inscrits en activité réduite en catégorie B (– de 78 heures/mois) reste stable sur un an (mais augmente de +0,6% sur le dernier trimestre) et en catégorie C (+ de 78 heures/mois) continue d’augmenter sur une année. Les séniors (50 ans et plus) sont particulièrement impactés et subissent une hausse de +6,5% (catégorie B et C) en une année.

Plus généralement, toutes catégories confondues les séniors subissent une hausse de 2,2% sur un an.

Les chiffres font ainsi la démonstration que d’une part, il est urgent de mettre en place le système de bonus-malus porté par FO afin de mettre un terme à l’activité réduite et aux trappes de précarité, en sanctionnant les entreprises qui abusent des contrats courts. D’autre part, ce n’est pas en allongeant la durée de travail que les salariés bénéficieront d’une retraite plus « juste » puisque les chiffres font la démonstration que leurs carrières subissent un coup d’arrêt à partir de 50 ans.

Enfin, il faut malheureusement noter que la durée du chômage de longue durée augmente de 3,3% sur l’année.

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Retraites - Renforcer et élargir dès maintenant la mobilisation !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération réunissait ce jour l’ensemble de ses fédérations nationales de tous les secteurs d’activité : métallurgie, automobile, aéronautique, chimie, raffineries, pharmacie, textile, agro-alimentaire, grande distribution, restauration, agriculture, commerce, services à la personne, banque, (...)

Retraites : première réaction à l’allocution du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le bureau confédéral de FO constate que le Premier ministre a confirmé essentiellement la volonté du gouvernement de mettre en place un régime unique par points supprimant l’ensemble du système existant et ses régimes. Il accélère même le calendrier législatif avec l’annonce d’un projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier et sa présentation au parlement fin février.

Toujours plus mobilisé-es pour gagner !

Communiqué intersyndical par Yves Veyrier

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL constatent que le mouvement contre le projet de réforme des retraites s’est inscrit depuis le 5 décembre dans la durée avec notamment des reconductions importantes de grève et avec l’entrée de nouveaux secteurs professionnels dans les actions de grève, de débrayages et de mobilisation.