La réforme territoriale a-t-elle oublié les agents ?

Collectivités par  Valérie Forgeront

© Michel GAILLARD / REA

Pour FO, les employeurs publics doivent répondre rapidement aux inquiétudes statutaires des fonctionnaires.

Repères : Les collectivités bientôt contraintes par des objectifs de dépenses ?
Les collectivités territoriales doivent mieux maîtriser leurs dépenses, indique la Cour des comptes dans son rapport 2014 sur les finances publiques locales. Les entités locales n’ont pas« apporté la contribution attendue à la réduction des déficits publics et elles ont augmenté leurs dépenses d’investissement au prix d’une hausse de leur endettement », estime la Cour qui préconise une loi de financement fixant notamment des objectifs à l’évolution des recettes et des dépenses des collectivités.

Les agents ne sont pas des joueurs de foot, ils n’ont pas à subir un mercato. » Hubert Fleury, le Secrétaire du syndicat FO des personnels du conseil général de l’Hérault, résume ainsi l’inquiétude des 450 000 agents des départements et régions, laissés sans aucune information face aux réformes territoriales (suppression des départements, redécoupage des régions…).

Des interrogations fondées

Que deviendront les emplois, les régimes indemnitaires ou encore la progression de carrière des agents en poste dans les collectivités actuelles ? Combien devront aller travailler loin de chez eux dans de nouvelles entités territoriales aux services mutualisés ? Quelles compensations apporteront les employeurs publics à ces contraintes ?

« Pour l’instant, il n’y a aucune réponse à ces questions », s’insurgeaient les territoriaux FO au cours d’une conférence de presse le 15 octobre. Ces militants publieront bientôt un livre noir sur les dysfonctionnements de la mission publique au sein des collectivités. Ils pourraient, hélas, être de plus en plus nombreux, s’inquiète FO. 

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Budget 2017 : le trompe l’oeil des dépenses en hausse

Economie par  Valérie Forgeront

L’élaboration du projet de loi de finances pour 2017 est en cours. Ce 7 juillet avait lieu devant le Parlement l’étape du débat d’orientation des finances publiques. La hausse annoncée des dépenses de l’État reste tout relative et ne fait pas oublier des mesures d’austérité toujours en vigueur.
Le (...)