Le 24 janvier, toujours mobilisés !

Retraite par Finances

© F. BLANC

Communiqué de FO Finances

Depuis plusieurs semaines, les salariés du privé et du public dénoncent massivement le projet de loi sur les retraites présenté au Conseil des ministres vendredi prochain.

Malgré une campagne de dénigrement sans précédent dans les médias, les enquêtes d’opinion confirment le soutien majoritaire des Français à ce conflit social.

Le pseudo compromis sur l’âge pivot n’est en fait qu’un mauvais scénario qui ne trompe personne, préalablement élaboré entre le Premier ministre et certaines organisations syndicales, pour mieux faire passer la retraite par points que ces dernières cautionnent.

Force Ouvrière n’a eu de cesse depuis des mois d’appeler le gouvernement à renoncer à son projet néfaste pour tous les salariés et à ouvrir de véritables négociations sur le devenir des régimes de retraites.

En syndicat réformiste, au sens où la réforme est un progrès social, Force Ouvrière a présenté des propositions alternatives pour améliorer les dispositifs actuels et assurer l’équilibre financier.

Force Ouvrière ne manquera pas de les exposer encore et toujours dans les semaines à venir.

Depuis le 5 décembre, les agents des finances ont répondu par milliers aux diverses mobilisations organisées sur l’ensemble du territoire.

Ils ont bien compris qu’aucune génération n’échapperait aux multiples régressions sociales inscrites dans le projet de Loi.

La récente publication des mesures d’impact démontre les véritables intentions gouvernementales : travailler plus longtemps pour une pension plus faible.

La lutte contre cette réforme systémique est loin d’être finie.

FO Finances appelle tous les agents des ministères économiques et financiers et des établissements publics à participer massivement à la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle le 24 janvier, pour exiger l’abandon de cette contre-réforme.

Finances Secrétaire général

Sur le même sujet

Retraites - Yves Veyrier, Secrétaire général de FO : « Ce projet de régime unique par points est une erreur historique »

Public Sénat le 14 janvier 2020

« “On venait de recevoir le texte du projet de loi dans la nuit. Jusqu’à maintenant nous n’avions que des grandes formules, sur un système plus simple, plus juste, etc. Nous demandions à ce qu’au moins il y ait une pause dans le processus d’adoption du projet de loi. On ne nous l’a pas accordée” déplore Yves Veyrier. » Public Sénat

Déclaration de la Commission exécutive du 23 janvier 2020

Communique de FO par Yves Veyrier

La Commission exécutive confédérale salue à nouveau les adhérents, militants, salariés engagés contre le projet du gouvernement de régime unique par points. Elle se félicite de l’initiative et de la conduite de cette mobilisation et de la grève depuis le 5 décembre, dans le cadre d’une large unité d’action syndicale, par la confédération et l’ensemble de ses Fédérations, Unions Départementales et Syndicats.

FO négocie le coût du travail en vue de l’accroître !

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Victoire à la Pyrrhus, tour de passe-passe… beaucoup d’expressions ont été utilisées signifiant les interrogations de beaucoup de commentateurs sur l’annonce du gouvernement du retrait temporaire de l’âge pivot du projet de loi relatif au projet de régime unique par points.