Le 31 janvier, tous en grève et encore plus nombreux pour le retrait de la réforme des retraites !

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

© UD-FO 13

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP

Le 19 janvier dernier, c’est plus de 2 millions de travailleuses, travailleurs et de jeunes qui se sont mobilisés, mis en grève et/ou manifestés pour dire non à la réforme des retraites du gouvernement.

Cette mobilisation massive démontre, comme le confirme les sondages, qu’une immense majorité des Français est contre cette réforme injuste et inacceptable qui va à l’encontre des intérêts des Français.

Le système de retraite par répartition n’est pas en danger et cette réforme brutale ne se justifie en rien, si ce n’est de répondre aux injonctions de l’Union Européenne et de créer un nouvel impôt sur le travail qui ne repose que sur les travailleuses et les travailleurs.

Pour faire suite au communiqué de l’intersyndicale nationale FO - CGT - CFDT - CFTC - CFE CGC - UNSA - FSU - Solidaires et des syndicats d’étudiants au soir du 19 janvier, la Section fédérale du Commerce & VRP appelle l’ensemble de ses militants à la grève et à la mobilisation le mardi 31 janvier 2023 pour aboutir au retrait de cette réforme.

En attendant cette date, nous invitons les camarades à multiplier les actions et initiatives partout sur le territoire, dans leurs entreprises et ailleurs, y compris par la grève.

La Section fédérale du Commerce & VRP de la FEC FO refuse « la retraite des morts » et revendique un retour au départ à 60 ans avec 37,5 annuités.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Retraites : FO rejette une réforme paramétrique permanente

Communiqué de FO par Philippe Pihet

Ce matin, le Haut-commissaire présentait son rapport sur le projet de régime universel en matière de retraites.

FO a fait connaître qu’elle n’était en rien surprise par les préconisations qui sont faites, ayant alerté dès le départ sur les conséquences d’un tel système.