Le 5 décembre pour dire non à la retraite en moins

Retraites par points par Finances

Communiqué de FO Finances

Les ministères économiques et financiers de Bercy subissent depuis de nombreuses années maintenant les affres des restrictions budgétaires et d’effectifs, sous le prétexte de l’exemplarité.

Toutes les administrations sont frappées par des restructurations. Les conséquences sont dramatiques pour les conditions d’exercice des missions, pour l’intérêt général et pour les situations individuelles et collectives des personnels touchés.

La loi dite de transformation de la Fonction publique vient ajouter aux incertitudes et aux craintes des agents pour leur avenir.

Le secteur semi public n’est pas épargné avec les restructurations des secteurs financiers et bancaires qui entraînent des reconversions, des fermetures d’établissement et nombres de suppressions d’emplois.

Le projet de réforme des retraites appliqué à la fonction publique viserait à ne plus calculer la pension sur la base du dernier traitement indiciaire détenu durant les six derniers mois d’activité, mais sur l’ensemble de la carrière. Au-delà de constituer une attaque contre le statut général et de menacer le code des pensions civiles et militaires, le projet d’un régime unique par points ne permettrait pas de garantir le montant de la pension comme le Statut le prévoit. Il renvoie aussi à la politique salariale, le point d’indice est gelé depuis 2011.

Cette politique salariale, combinée à un allongement de la durée de progression dans la carrière (via les mesures du PPCR), pèse désormais sur le niveau des pensions. Par ailleurs la prise en compte des primes dans le calcul n’améliorera aucunement le niveau de pension.

Le système de retraite par points n’a qu’un seul but : engranger de nouvelles économies budgétaires sur le dos des salariés, et pour conséquence de baisser leur future retraite et leur pouvoir d’achat.

La création d’un âge pivot pour obtenir une retraite à taux plein ou le rallongement de la durée de cotisations aboutissent au même résultat, retarder l’âge de départ à la retraite. C’est inacceptable.

FO Finances appuie la revendication de sa confédération pour défendre et améliorer le système actuel et ses régimes.

FO Finances appelle l’ensemble de ses militants, adhérents et sympathisants à participer massivement à la grève et aux manifestations du 5 décembre pour obtenir le retrait du projet de retraite universelle à points.

Finances Secrétaire général

Sur le même sujet

Retraites - Renforcer et élargir dès maintenant la mobilisation !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération réunissait ce jour l’ensemble de ses fédérations nationales de tous les secteurs d’activité : métallurgie, automobile, aéronautique, chimie, raffineries, pharmacie, textile, agro-alimentaire, grande distribution, restauration, agriculture, commerce, services à la personne, banque, (...)

Retraites : première réaction à l’allocution du Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Le bureau confédéral de FO constate que le Premier ministre a confirmé essentiellement la volonté du gouvernement de mettre en place un régime unique par points supprimant l’ensemble du système existant et ses régimes. Il accélère même le calendrier législatif avec l’annonce d’un projet de loi en conseil des ministres le 22 janvier et sa présentation au parlement fin février.

Fonction publique : la politique salariale fait mal aux pensions

Retraite par Valérie Forgeront

L e projet de réforme des retraites appliqué à la fonction publique viserait à ne plus calculer la pension sur la base du dernier traitement indiciaire détenu durant les six derniers mois d’activité, mais sur l’ensemble de la carrière. Au-delà de constituer une attaque contre le statut général et de (...)

Fonctionnaires FO : « il faut renforcer la mobilisation »

Fonction publique par Valérie Forgeront

Le rendez-vous salarial ne sera pas avancé au printemps 2018 ainsi que le demandaient huit organisations de la fonction publique le 15 décembre dans une lettre ouverte adressée au ministre de l’Action et des Comptes Publics, M. Gérald Darmanin et au nouveau secrétaire d’État chargé de la fonction (...)