Le 7 février on recommence

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

© F. BLANC

Communiqué de la FEC-FO - FO Banques et Sociétés Financières

Le 11 février on continue

Le 19 janvier, c’est plus de 2 millions de salariés et de jeunes qui se sont mobilisés, mis en grève et/ou manifesté pour dire non à la réforme des retraites du gouvernement. Le 31 janvier, 500 000 de plus ont rejoint les cortèges de manifestants partout en France.

Ce mouvement est soutenu par une immense majorité des Français qui refuse cette réforme injuste qui va à l’encontre de leurs intérêts, aggravant les inégalités entre les femmes et les hommes et la précarité de celles et ceux qui ne sont plus en emploi au moment de la retraite.

Dans le prolongement du communiqué de l’intersyndicale nationale FO - CGT - CFDT – CFTC - CFE CGC - UNSA - FSU - Solidaires et des syndicats d’étudiants au soir du 31 janvier, la Section fédérale des Banques appelle les salariés et l’ensemble de ses militants à se mobiliser par la grève et la mobilisation le mardi 7 février 2023 puis le samedi 11 février pour aboutir au retrait de cette réforme.

Le système de retraite par répartition n’est pas en danger et cette réforme brutale ne se justifie en rien.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Yves Veyrier, Secrétaire général de FO : « En réalité, cette réforme ne sera pas plus simple et pas plus juste »

France Culture le 11 décembre 2019 par Yves Veyrier

« Ce projet de régime unique est un Frankenstein : la créature échappe à ses créateurs. Cela fait plus de 3 ans que le gouvernement porte ce projet, les concertations ont duré plus de 2 ans, et il n’est toujours pas parvenu à convaincre du bien fondé de ce projet. » Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière