Le 9 avril contre l’austérité, pour le service public, pour le Statut !

Communiqué de la Fédération Nationale de l’Energie et des Mines FO par Énergie et Mines

Article publié dans le cadre de la campagne 9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

Les Confédérations syndicales CGT et FO appellent l’ensemble des salariés du pays à une grève interprofessionnelle le 9 avril contre « le pacte de responsabilité, la rigueur budgétaire, la loi Macron qui aggravent la situation des salariés »et les décisions qui en découlent.

Les Fédérations CGT et FO Énergie et Mines, engagées dans le combat contre cette loi de Transition Énergétique et pour le renforcement du Service Public et du Statut, invitent l’ensemble des Électriciens et Gaziers à répondre à cet appel en faisant du 9 avril une puissante journée de mobilisation, de manifestations aux côtés de tous les salariés du pays.

Déjà le 4 novembre et le 29 janvier derniers, les Électriciens et Gaziers ont affirmé le rejet de ces politiques sans lendemain. A l’appel de nos deux Fédérations, le 29 janvier, 17 000 salariés des IEG ont manifesté à Paris.

Dans la continuité de ces actions, l’appel du 9 avril 2015 doit marquer la volonté de tous les salariés du public et du privé, unis, de refuser la casse des conquêtes sociales et de nos services publics et exiger un changement de politique de la part de nos « élites ».

La loi Macron, au-delà du travail le dimanche, c’est aussi faciliter les licenciements, limiter les heures de nuit (passage de 22h-6h à 24h-5h), affaiblir le droit du travail et la justice prud’homale.

La loi de Transition Énergétique, c’est prendre prétexte de la défense de l’environnement pour éclater, privatiser les entreprises du secteur énergétique français et s’attaquer à notre Statut National.

Le « tarif agent », élément constitutif de notre rémunération statutaire est à nouveau menacé dans ses fondements par un rapport parlementaire. Les salariés des IEG étant pointés du doigt comme des gaspilleurs énergétiques.

LOI MACRON, AUSTÉRITÉ, LOI DE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, MENACE CONTRE NOTRE « TARIF AGENT » STATUTAIRE, DE BONNES RAISONS POUR NOUS MOBILISER LE 9 AVRIL !

LE 9 AVRIL, TOUS MOBILISÉS ET EN MANIFESTATIONS !

 Voir en ligne  : Fédération Nationale de l’Energie et des Mines FO

Énergie et Mines Secrétaire général

Tous les articles de la campagne

Réunion du 31 mars au ministère sur la réforme du collège : FO, SNES, CGT et SNALC quittent la séance

Communiqué du SNFOLC par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Ce 31 mars, les organisations syndicales étaient invitées à une dernière réunion sur le projet de réforme du collège. Leur étaient présentés les projets de décret et d’arrêté mettant en oeuvre cette réforme qui devraient ensuite être soumis au Conseil Supérieur de l’Education du 10 avril.
Les dispositions (...)

9 avril 2015 : grève interprofessionnelle

Ça suffit ! par FEETS FO

Nos organisations syndicales FO, CGT, FSU et Solidaires des MEDDE et MLETR se sont rencontrées ce jour, dans le cadre de l’appel à l’ensemble des salariés, du privé et du public, à une journée de grève interprofessionnelle le 9 avril prochain. Elles constatent que les politiques d’austérité ont échoué, (...)

Le 9 avril 2015, salariés actifs et retraités, mobilisés et manifestants !

Comité exécutif de l’UCR-FO - Paris, les 30 et 31 mars 2015 par Union Confédérale des Retraités-FO

Le Comité exécutif de l’UCR-FO adresse ses remerciements aux camarades retraités qui ont participé aux diverses manifestations organisées par leurs UDR entre autres le 17 mars 2015, (80 rassemblements ont été recensés) et démontré la présence de l’UCR-FO pour porter les revendications Force Ouvrière sur la (...)

La négociation : Orange

9 avril 2015 : Grève interpro­fessionnelle

La négociation salariale à Orange constitue « un motif supplémentaire d’aller manifester le 9 avril », estime FO COM. Les augmentations collectives ont été bloquées à 200 € brut annuels pour les non-cadres de droit privé et à 80 € pour les non-cadres fonctionnaires. Pour les cadres, la direction reste campée (...)