Le 9 mars, c’est dans la rue que ça se passe

Emploi et Salaires par Mathieu Lapprand

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Les syndicats, dont FO, la CGT et les organisations de jeunesse, exigeant le retrait de l’avant-projet de loi Travail, appellent le 9 mars à une première journée de mobilisations. Alors que l’avant projet de loi devait initialement être présenté en Conseil des ministres, avant d’être repoussé au 24 mars, une centaine de rassemblements étaient prévus à travers la France.

<nivoslider4740>

À Paris, une manifestation est partie du siège du Medef vers le ministère du Travail à 12h30. Un autre rassemblement est enplace de la République. Pour Jean-Claude Mailly, cette première étape constitue « un apéro avant le plat de résistance », la grève du 31 mars.

Ce même jour, les cheminots appelent également à la grève pour défendre les conditions de travail.

Retrouvez heure par heure les principaux événements de la journée.






France Bleu Belfort-Montbéliard
Eric Peultier, secrétaire adjoint de FO dans le Territoire de Belfort


MP3 - 7.2 Mo
Loi Travail : « On doit bouger le Code du travail,
mais pas pour retirer des droits aux salariés »,
estime Jean-Claude Mailly

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Tract #FO14Juin - Toutes et tous pour le retrait du projet de loi Travail

9 mars... 31 mars... 28 avril... 26 mai...14 juin par Site internet Force Ouvrière

Depuis le début, FO a mis en garde le gouvernement contre son projet de loi Travail, qui inverse la hiérarchie des normes et conduira au dumping social et à une réduction de la couverture conventionnelle des salariés. D’autres points de ce projet, comme le recours au référendum, qui court-circuite les syndicats, ou encore sur la médecine du travail et les licenciements, ne sont pas acceptables.

Loi Travail - une semaine déterminante pour la mobilisation

Emploi et Salaires par Yves Veyrier

La grève s’étend cette semaine, dans le secteur pétrolier, alors que les cheminots observeront à nouveau deux jours de grève mercredi et jeudi. Jeudi 26 mai, sera aussi une grande journée de grèves et manifestations à travers tout le pays. Le 19 mai dernier, alors que la journée avait encore conforté la mobilisation après pourtant trois mois d’actions, les confédérations syndicales FO et CGT, et les organisations syndicales FSU, Solidaires et, pour les étudiants et lycéens, UNEF, FIDL et UNL, ont aussi lancé une journée nationale de grève interprofessionnelle et de manifestation à Paris le 14 juin.