[Le Chiffre] 0,5 %

InFO militante par  Valérie Forgeront, L'Info Militante

C’est l’évolution (provisoire) au premier trimestre 2021 du salaire mensuel de base (SMB/salaire brut avant versement des prestations sociales) et du salaire horaire de base des ouvriers et employés (SHBOE) dans les sociétés de 10 salariés ou plus du secteur privé, indique la Dares (ministère du Travail). Or, entre décembre 2020 et mars 2021, l’inflation a connu une hausse de 0,8 % et, sur un an, en avril, de 1,2 %. La Dares rappelle dans une autre enquête récente que le salaire de base représente 80,3 % de la rémunération brute totale (en 2018). Or, si 91,9 % des salariés sont concernés par les éléments variables (primes, heures supplémentaires…) de rémunération, plus l’entreprise est petite, moins ils le sont. Ainsi, 93,7 % des salariés des grandes entreprises (plus de 500 salariés) en perçoivent contre 87,9 % dans les petites (de 10 à 19 salariés). Par ailleurs, plus le salaire de base est élevé, moins la part variable tient une place importante dans la rémunération globale, ainsi 14,6 % pour les plus hauts salaires contre 28,7 % pour les plus bas. Enfin, quand 90 % des salariés aux plus hauts salaires perçoivent des primes et autres compléments, seuls 76,5 % des salariés aux plus bas salaires en bénéficient. De quoi légitimer une fois de plus la revendication de vraies hausses de salaire.

V. F.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L'Info Militante