Le chiffre aujourd’hui : 440 000 enfants pauvres de plus en France

Protection Sociale par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

Il y a plus de 3 millions d’enfants sous le seuil de pauvreté en France, soit un enfant sur cinq, a rappelé l’UNICEF-France qui a dressé un bilan sévère de la situation dans le pays, où « entre 2008 et 2012, 440 000 enfants supplémentaires ont plongé avec leurs familles sous le seuil de pauvreté ». Le rapport Les enfants de la récession, paru fin 2014, a en effet fait apparaître une hausse de 3 points de leur taux de pauvreté, de 15,6% à 18,6%, lors de cette période, plaçant ainsi la France à la dernière place au classement en la matière des pays de l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, comprenant beaucoup des pays les plus avancés, mais aussi des pays émergents. Entre autres dysfonctionnements relevés, UNICEF-France a souligné que la « décentralisation a accentué les inégalités entre les enfants » et engendré « de fait des disparités importantes, incompatibles avec le plein respect de l’accès aux droits fondamentaux de tous les enfants ».

 Voir en ligne  : Pour en savoir plus

Sur le même sujet

Quand l’OCDE et le FMI récusent leurs propres préconisations

InFOéco n°106 du 19 août 2015 par Pascal Pavageau

Des travaux récents de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) montrent combien les inégalités ont explosé depuis la crise financière de 2008.
Ces travaux mettent en évidence, contrairement aux enseignements de la théorie libérale, l’impact négatif des inégalités sur la (...)

Les pauvres condamnés à prendre l’escalier

Ascenseur social par Nadia Djabali

Selon une étude de l’OCDE, en France il faut six générations, soit cent quatre-vingts ans, pour qu’un descendant de famille pauvre atteigne le revenu moyen du pays. La mobilité sociale, surtout chez les plus modestes, est en panne.