Le coup (du Val)-de-Grâce

Santé des armées

Malgré les assurances données en 2013 par le ministère de la Défense, garantissant le maintien de tous les hôpitaux militaires, l’avenir du Valde-Grâce semble compromis, comme l’a évoqué, lors du CCN des 2 et 3 octobre, Gilles Goulm, de FO Défense. Le ministre envisage d’y loger le service de formation de santé des armées.