Entre militants

Le désaccord : Les conseillers prud’homme protestent contre la loi Macron

Recommander cette page

Toutes les audiences de conciliation, jugement, référé ou départage sont suspendues aux prud’hommes de Lyon depuis le 15 janvier et jusqu’au 8 février prochain, à l’appel d’une intersyndicale dont FO. Des mouvements s’organisent dans d’autres tribunaux, notamment à Metz et Châteauroux. Les conseillers protestent contre la loi Macron qui réforme les prud’hommes et prévoit la présence d’un juge professionnel dès la conciliation. Le texte sera débattu à l’Assemblée nationale du 26 janvier au 6 février.