Le désaccord : Les conseillers prud’homme protestent contre la loi Macron

Entre militants

Toutes les audiences de conciliation, jugement, référé ou départage sont suspendues aux prud’hommes de Lyon depuis le 15 janvier et jusqu’au 8 février prochain, à l’appel d’une intersyndicale dont FO. Des mouvements s’organisent dans d’autres tribunaux, notamment à Metz et Châteauroux. Les conseillers protestent contre la loi Macron qui réforme les prud’hommes et prévoit la présence d’un juge professionnel dès la conciliation. Le texte sera débattu à l’Assemblée nationale du 26 janvier au 6 février.

Sur le même sujet

La victoire : La Maison de Valérie

Entre Militants

Les licenciements en 2013 d’une soixantaine de salariés de La Maison de Valérie étaient « dépourvus de cause réelle et sérieuse », selon un jugement des prud’hommes de Blois rendu le 27 août. L’ancienne société de vente à distance, déjà propriété de Conforama à l’époque, a été condamnée à leur verser environ (...)

Prud’hommes : FO pas dupe de la manœuvre !

Communiqués

Si FO se félicite que les dispositions relatives aux Prud’hommes soient retirées du projet de loi sur la formation professionnelle et la démocratie sociale déposé en conseil des ministres du 22 janvier dernier, elle regrette que, pour autant, rien ne change sur le fond.