Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Le gouvernement annonce la régulation du Compte Personnel de Formation

Communiqués de FO par Michel Beaugas, Secteur Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle -, Secteur Retraites

© Jean-Claude MOSCHETTI/REA

Dans le cadre du Projet de Loi de Finances (PLF) pour 2023 adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, le gouvernement a retenu un amendement relatif au Compte Personnel de Formation (CPF) dans lequel figure un double objectif : mobiliser le CPF en faveur de l’insertion et du maintien en emploi et limiter l’investissement financier de l’État en la matière. Le détail des modalités serait renvoyé au pouvoir réglementaire et à la consultation des interlocuteurs sociaux.

Force Ouvrière est particulièrement méfiante quant aux modalités de régulation qui seront proposées. En effet, bien que favorable à une régulation du dispositif, elle reste fermement opposée à toute logique de modération financière synonyme de reste à charge pour le titulaire du compte.

Lourd de conséquences, cet amendement pourrait remettre en cause l’essence du CPF, originellement envisagé comme un droit individuel garanti collectivement. S’il est conditionné à une exigence d’employabilité couplée d’une logique financière, le droit des salariés s’en trouverait gravement diminué.

Par conséquent, lors de la consultation à venir, FO affirmera son opposition à une régulation financière de l’usage du CPF, et revendiquera une régulation par la qualité de l’action de formation ! De surcroît, elle rappellera que le CPF demeure un outil au service de la formation professionnelle continue qui doit s’inscrire dans un cadre professionnalisant grâce à la mise en place d’un accompagnement systématique des titulaires par les conseillers en évolution professionnelle.

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Hommage à un agent de la DGFIP tué dans le cadre d’un contrôle fiscal

Communiqués de FO par Hélène Fauvel, Secteur Economie et Fiscalité

La Confédération CGT-Force Ouvrière, se joint à la Fédération des Finances FO, à la FGF-FO et au Syndicat FO- DGFIP pour exprimer son total soutien à la famille du Chef de brigade décédé hier dans l’exercice de ses fonctions ainsi qu’à sa collègue vérificatrice blessée et aux agents de la DDFIP du Pas-de-Calais chargés de la mission du contrôle fiscal.