Le gouvernement polonais recule face aux mineurs en grève

Actualité par Evelyne Salamero

Les mineurs polonais, en grève depuis le 8 janvier, ont obtenu l’abandon du projet de fermeture de quatre mines du groupe public Kompania Weglowa dans le cadre de la restructuration du secteur minier votée au Parlement. Les détails de l’accord signé le 17 janvier ne sont pas encore connus. « Le plus important est que nous avons maintenu les postes de travail […] que nous avons maintenu en vie pratiquement toutes les mines qui étaient condamnées à être liquidées […] un long chemin reste à parcourir pour guérir l’ensemble du secteur minier », a déclaré Dominik Kolorz, dirigeant de Solidarnosc. 

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Décès d’Edmund Baluka

Communiqué de Force Ouvrière

Edmund Baluka militant de Solidarnosc est décédé hier à Varsovie à l’âge de 82 ans.
Force Ouvrière tient à rendre hommage à ce militant syndicaliste et à son action syndicale, sa détermination et ses combats syndicaux.
Il fut emprisonné, condamné à l’exil durant de nombreuses années.
Force Ouvrière a (...)

Pologne : accord entre syndicats et gouvernement après la grève des mineurs

La lettre électronique @ ctualité Europe - International n°25 par Secteur Europe - International

Les syndicats polonais notamment Solidarnosc et FZZ ont multiplié les actions début janvier pour protester contre le projet de fermeture de quatre mines de charbon en Silésie. Ils s’attendaient à un programme de restructuration, pas de fermeture. Le secteur du charbon en Pologne est en grande (...)