[Le mot] « Cotisation »

Protection Sociale par Michel Pourcelot

Les cotisations sociales ne sont pas des charges, n’en déplaise aux tenants de l’Ancien Nouveau Monde et autres. Employer le mot « charge » à la place de « cotisation » relève clairement d’un choix idéologique.

Les cotisations se trouvent à la base même du modèle social français, en opposition par exemple au système existant au Royaume-Uni et au Danemark, où l’impôt finance en grande partie le système de protection sociale. La bascule du CICE vers un « allégement de charges sociales pérenne », et la montée de la CSG, sanctuarisée dans le projet de loi de finances pour 2019 (PLF 2019) et la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, contribuent à diminuer encore plus la part des cotisations dans le financement de la protection sociale, déjà passée de 77 % en 1981 à 61,9 % actuellement.

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

Lettre ouverte du Secrétaire général de Force Ouvrière du 7 septembre 2018

Communication par Pascal Pavageau

Depuis mai 2017 qu’a été entamée une transformation profonde du pays à marche forcée, tout est prétexte à la destruction de notre modèle social et républicain : dans cette vision idéologique, nos acquis et valeurs mais aussi nos pratiques comme la négociation collective sont autant de freins dont il faudrait se défaire dans la course vers le « nouveau monde ».

Yves Veyrier : « L’Acte syndical »

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Mouvement des « gilets jaunes » et ses actes successifs, « stylos rouges »… autant de formes d’expressions sociales et de mécontentements qui semblent bousculer, vouloir s’affranchir, ou même rejeter les organisations collectives existantes, dont les syndicats.

Le « nouveau contrat social » : la solidarité des salariés envers les entreprises ?

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

Au début de l’été, un rapport, qui se garde bien d’être rendu public, portant sur « la rénovation des relations financières entre l’État et la Sécurité sociale » a été remis au gouvernement. La presse vient d’en révéler une des propositions : une règle de « solidarité » entre l’État et la Sécurité sociale, compte tenu de l’embellie – bien masquée depuis plusieurs années – des comptes de la Sécurité sociale.