Devoir de vigilance : un livret FO pour faire valoir les droits

Devoir de vigilance par Branislav Rugani, Secteur Europe - International

Branislav Rugani présente le livret élaboré par le secteur International.

Nous, les militants Force Ouvrière, avons, chacun à notre niveau, le devoir d’être vigilants pour que la santé, la sécurité, les conditions de travail et les droits humains soient respectés dans l’entreprise dans laquelle nous travaillons, mais également dans les entreprises avec lesquelles elle travaille, qu’elle sous-traite ou qu’elle soit elle-même sous-traitante.

Il est temps aujourd’hui de donner toute sa place au monde syndical dans l’élaboration du devoir de vigilance. Trop longtemps nous n’avons pas su tirer profit du peu que nous avons obtenu dans la loi. Faire évoluer cette loi par des accords d’entreprise est possible. Pour cela, il faut se saisir du sujet en faisant savoir aux salariés qu’un moyen existe pour contraindre les donneurs d’ordre au respect des droits fondamentaux. Et dans le même temps, contraindre notre employeur au respect de ces mêmes droits pour nos propres sous-traitants.

Depuis quelques années maintenant, dans toutes les entreprises le discours est identique : toutes les fonctions qui ne rentrent pas dans le cœur de métier sont abandonnées, au profit de la sous-traitance. Que la prestation soit effectuée sur le site par un sous-traitant ou à l’autre bout du monde, c’est de notre responsabilité, en tant que syndicalistes, que de faire respecter les droits fondamentaux.

Mes camarades, ce livret se veut être le plus simple possible car il n’est nul besoin de termes juridiques pour expliquer de façon pragmatique ce que nous vivons au quotidien. Saisissez-vous en et faites-le vivre, négociez, consultez et agissez pour que plus jamais nous ne vivions de drames tels que celui du Rana Plaza.

Sur le même sujet

Nettoyage et propreté : l’urgence de reconnaître pleinement ces métiers

Coronavirus / Covid19 - Pandémie par Elie Hiesse

« Ils sont confrontés au même risque que les salariés des entreprises donneuses d’ordre où ils interviennent dans le cadre de la sous-traitance. Pourtant, ils sont encore trop nombreux à se trouver sans protection individuelle », tempête Jean Hédou, secrétaire général de la Fédération FO de l’équipement, de l’environnement, des transports et des services (FEETS), qui les représente et revendique une égalité dans la protection face aux risques professionnels.

Drame chez Ugitech : FO solidaire des salariés

Fédération FO Métaux par Métaux

Suite au tragique accident survenu le 3 janvier sur le site Ugitech d’Ugine (Savoie), la Fédération FO de la métallurgie exprime son soutien et sa solidarité à la famille du salarié disparu et à l’ensemble de ses 1 400 collègues.