Le mot : isolement

InFO militante par  Michel Pourcelot, L’Info Militante

La reprise est-elle là ? Le mot, qui signifie continuation de ce qui a été interrompu, hante tous les discours. Utilisé dans le contexte économique actuel, il évoque le moteur d’une voiture qui reprendrait de la vitesse après un ralentissement. Mais qu’en est-il désormais alors que nombre de scénarios, notamment gouvernementaux, s’étaient fondés sur un redémarrage post-Covid ? Aujourd’hui, on serait plus proche de la décélération, voire du patinage, que de l’accélération. Quant à l’emploi salarié, il a reculé au deuxième trimestre 2020, indiquait l’Insee début octobre, chiffrant la perte d’activité à 19 %. L’institut, qui avait prévu une croissance de 1 % du PIB au dernier trimestre, évoque désormais le risque d’une pause, voire d’une rechute, avec un pouvoir d’achat des ménages en baisse (de 1 % en moyenne) et un taux de chômage bondissant au troisième trimestre pour atteindre 9,7% en fin d’année. Et d’ajouter : Un durcissement durable des restrictions sanitaires pourrait ainsi provoquer une nouvelle contraction du PIB au quatrième trimestre, et au final une récession de 9 % pour 2020. En fait de reprise, ce sont de nouvelles et douloureuses contractions qui se produisent sans que l’on sache ce qui en sortira.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Pour une réforme d’assurance chômage qui améliore les droits !

Communiqué commun de la CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO

La crise sanitaire à laquelle nous sommes confrontés depuis de longs mois préoccupe nombre de travailleuses et travailleurs. Les conséquences de l’épidémie sont dans toutes les têtes et nombre d’incertitudes demeurent sur le plan sanitaire, économique et social.

Yves Veyrier : « Face à la crise, FO plaide pour la redistribution des richesses »

Editorial du Spécial Impôts 2021 par Yves Veyrier

Alors que les salariés subissent parfois durement les effets de la crise sanitaire, cette nouvelle édition du Spécial impôts pour 2021 présente les principaux changements intervenus lors de l’adoption des dernières lois de finances dont les mesures les plus emblématiques pour la fiscalité des ménages sont la baisse du barème de l’impôt sur le revenu 2020 sur les premières tranches ou la poursuite de l’exonération de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages restants jusqu’à sa suppression totale pour tous les contribuables au 1er janvier 2023.