Le mot : « Statistique »

InFO militante par  Michel Pourcelot, L’Info Militante

La statistique a pris une telle importance de nos jours qu’on lui a consacré une journée annuelle mondiale. La troisième a été célébrée le 20 octobre 2020. Selon le Littré, la statistique est la science des dénombrements et de leurs conséquences. Le mot « Statistik » a été forgé par un économiste allemand du XVIIIe siècle à partir de l’italien « statista », signifiant « homme d’État », pour désigner les connaissances nécessaires à une telle fonction, mais aujourd’hui cette statistique peut prendre la forme d’une arme de communication pour de véritables batailles de chiffres. Il n’est guère de décisions publiques, parfois impopulaires, qui ne s’appuient sur un rapport truffé de « stats » censées prouver leur bien-fondé. Le tout dans un nimbe scientifique pouvant confondre les ignorants. Cette utilisation, pas neuve, des statistiques comme outil de communication a contribué à forger la pensée générale que la statistique est l’art de faire parler les chiffres dans le sens qui arrange. Sans aller jusqu’à la célèbre formule de l’écrivain Mark Twain (1835-1910),  il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques, il est toujours judicieux de s’interroger sur l’emploi des statistiques, sur la qualité des données qu’elles utilisent ou sur la systématisation de la quantification, notamment dans le domaine social.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante