[Le Mot] Boursicoteur

InFO militante par  Valérie Forgeront, L’Info Militante

C’est le fait de spéculer, d’acheter ou vendre en petite quantité des valeurs mobilières, en Bourse. Boursicoter, qui vient de boursicot, petit porte-monnaie en peau en vogue au Moyen Âge, signifie aussi détenir une petite somme économisée peu à peu. À l’origine, bursa, dans l’Antiquité, petit sac où l’on met ses sous, a donné le mot Bourse, temple des échanges financiers et de la spéculation. Et malgré la crise, certains s’y adonnent toujours avec délectation. Récemment, par une démarche offensive, des particuliers boursicoteurs ont ainsi fait trembler Wall Street et ses cadors, les grands fonds d’investissement. Pour les plus riches, la crise est toute relative. En France, l’autorité des marchés financiers révèle que depuis la pandémie, 37 % des investisseurs ont augmenté leur portefeuille d’investissement dont 13 % sur de nouveaux produits, à 76 % des actions. 81 % des boursicoteurs disent vouloir gagner de l’argent et réaliser des plus-values. Logique. Ils aiment le risque, ludique et source d’adrénaline. Ce sont en grande majorité des hommes gagnant plus de 6 000 euros par mois. En 2020, plus de 1,3 million de particuliers, soit quasiment autant qu’en 2019, ont joué en Bourse.

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante