Festival

Le roi Lyon de la BD

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Comme tous les ans, la capitale des Gaules peut déguster, pendant un mois, de la bande dessinée à toutes les sauces. Si le festival en lui-même se concentre sur le week-end des 13 et 14 juin, des évènements liés au neuvième art se déroulent tout le mois à travers la ville. Et même au-delà.

Musées, cinémas, restaurants... Tous se plient en cases pour le « Lyon BD Festival ». Pendant tout le mois de juin. Avec, en apothéose, le week-end du 13 et 14 juin. Deux cents auteurs. Régis Loisel et Jean-Louis Tripp animeront un atelier autour de leur série « Magasin Général ». Lewis Trondheim, le créateur de Lapinot et Donjon, réalisera une planche des « Petits Riens », en direct et projetée sur écran. Émérite duo franco-belge, François Schuiten et Benoît Peeters seront au centre d’une conférence-fiction autour de leur album Revoir Paris. On retrouvera également Étienne Davodeau (Lulu femme nue, Les ignorants), Jean-Claude Fournier (Spirou et Fantasio, Bizu), Guillaume Long (À boire et à manger), Laurent Verron, grâce à qui Boule et Bill sont toujours en vie, et une Lyonnaise en la personne de Chloé Cruchaudet. Elle est d’ailleurs passée par une école de dessin lyonnaise, l’école Émile-Cohl, unique en son genre en France car la seule à posséder une section bande dessinée. Primée dans plusieurs festivals pour son Mauvais genre, Chloé Cruchaudet a réalisé l’affiche de cette dixième édition du « Lyon BD Festival ». Un évènement ne cachant guère ses ambitions : « Nous sommes le premier dans une grande ville et nous n’avons que dix ans », affirme son directeur, Mathieu Diez, qui y voit un gros potentiel de développement. Il est vrai que Lyon organise aujourd’hui l’un des cinq plus gros festivals en France, avec Amiens et Blois, et derrière Angoulême et Saint-Malo. Concentré sur la presqu’île lyonnaise le week-end du 13-14 juin, le festival possède d’autres dimensions. Temporelle : des expositions sont programmées sur tout le mois de juin, dont une de Boulet, une des stars des blogs BD. Spatiale, hors les limites de la ville : à Villeurbanne, la Maison du livre, de l’image et du son accueille jusqu’au 27 juin l’exposition « Héro(ïne)s », qui se penche sur la représentation de la femme dans la BD par le biais de son histoire. Et de montrer qu’elles ne sont pas que des tigresses de papier.

Lyon BD Festival 2015, du 13 au 14 juin pour le « in » et dans toute la ville entre le 1er et le 30 juin.
Plus de renseignements sur le Net : http://www.lyonbd.com