Le thème des aidants sera au cœur de la journée Travail et Handicap

InFO militante par Clarisse Josselin, L’Info Militante

Le 18 novembre 2021, la confédération accueillait notamment Emmanuelle Bonavent (à droite), dans le cadre du « Duoday », une graphiste en recherche d’emploi. © F. BLANC

La confédération FO organise le 8 décembre, à Paris, sa traditionnelle journée « Travail et Handicap ». Ce rendez-vous sera l’occasion de faire le point sur divers thèmes d’actualité, afin d’outiller au mieux les camarades qui abordent les questions de handicap dans leur activité syndicale.

L a confédération FO, très investie dans le combat pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi, organise le 8 décembre dans ses locaux sa journée annuelle dédiée. Elle réunira les militants de terrain qui agissent dans le domaine du handicap : les référents désignés par les UD et les fédérations, ainsi que l’ensemble des camarades mandatés par FO. Cette journée, qui sera ouverte par le secrétaire général de la confédération, Yves Veyrier, accueillera aussi des secrétaires d’UD et de fédérations.

Les interventions porteront notamment sur les aidants familiaux, ces personnes qui s’occupent quotidiennement d’un proche dépendant, handicapé ou malade, quel que soit son âge. En 2018, 18 % de salariés du privé se déclaraient aidants.

La question sera évoquée par le secrétaire confédéral chargé de la protection sociale, Serge Legagnoa, ainsi que par un vice-président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH). Elle fera aussi l’objet d’une animation théâtrale.

La question des aidants est devenue un sujet syndical important sur lequel nous allons être amenés à négocier et pour cela nous devons accompagner les camarades, explique Anne Baltazar, conseillère confédérale chargée du handicap et organisatrice de cette journée.

La confédération FO a participé au Duoday

Autre sujet d’actualité, la transformation en cours de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) dans le cadre de la création de la cinquième branche de la Sécurité sociale. Sur cette question interviendra notamment Marianne Montchamp, présidente de la CNSA. Si FO n’était pas favorable à la création d’une nouvelle branche ni à son financement par l’impôt (CSG) au lieu de cotisations, il n’est pas question que l’on fasse sans nous au sein de cette cinquième branche, prévient Anne Baltazar.

Cette journée sera aussi l’occasion d’aborder la question du PLFSS, l’allocation adulte handicapé (AAH) ou encore l’Agefiph, dont le président Christophe Roth sera présent. L’édition 2022 du guide FO « Travail et handicap » sera également dévoilée à cette occasion.

La confédération a par ailleurs participé le 18 novembre à l’opération Duoday, en accueillant dans ses locaux, pour une journée d’échanges, Zahra Ouabbou et Emmanuelle Bonavent, deux jeunes femmes en situation de handicap, la première est agent de propreté dans un ESAT parisien, la seconde graphiste, en recherche d’emploi.

 

Anne Baltazar décorée de la Légion d’honneur
Anne Baltazar, conseillère confédérale chargée du handicap, a été promue chevalier de la Légion d’honneur le 16 novembre. L’insigne lui a été remis par Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Cette dernière a tenu à honorer la militante pour son engagement en faveur des personnes handicapées. Présidente de l’Agefiph de 2015 à 2018, Anne Baltazar a aussi participé activement à la concertation emploi et handicap de 2018 et obtenu dans ce cadre plusieurs avancées. La camarade, qui a commencé sa carrière comme informaticienne au ministère des Armées, a adhéré à FO en 1986, attirée par les valeurs républicaines portées par le syndicat. Après un passage au ministère des Finances, elle a intégré la Fédération FO des Finances, puis la FGF, dont elle est devenue secrétaire générale avant d’être élue en 2012 secrétaire confédérale, chargée notamment du handicap.

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet

Protéger les salariés au service des personnes âgées, handicapées, assistantes maternelles …

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Ce matin, lors de la réunion en audio conférence avec le président de la République, le Secrétaire général de FO a fait part de la très forte préoccupation concernant à la fois les personnels de santé et les salariés des services à domicile, qui sont mobilisés, auprès des personnes âgées, handicapées, et des assistantes maternelles et enseignants pour la garde des enfants d’autres salariés eux-mêmes mobilisés.