Le Tour de A à Z : Glandon

Tour de France 2015

«  ColduGlandon  » par Benoit Kornmann — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Article publié dans l’action Tour de France 2015

Du haut de ses 1924 mètres, le col du Glandon est l’un des plus hauts sommets de ce Tour 2015. C’est aussi la principale difficulté de la 18e étape, la deuxième disputée dans les Alpes, qui mène les coureurs de Gap à Saint- Jean-de-Maurienne. Long de plus de vingt bornes, le Glandon propose une pente moyenne de 5,5% en trompe l’oeil, car elle inclut en réalité plusieurs passages plats, voire en descente. Les portions à plus de 8%, et même à plus de 10%, sont en réalité nombreuses, ce qui en fait l’un des cols alpins les plus difficiles. Nul doute que les favoris du Tour s’y feront la guerre, car il ne restera au sommet que quarante bornes à parcourir jusqu’à l’arrivée : une longue descente, les difficiles Lacets de Montvernier (3,4 km à 8,2%), puis un final en toboggan jusqu’à Saint-Jean-de-Maurienne.