Le Tour de A à Z : La Pierre-Saint-Martin

Tour de France 2015

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

C’est à la station de sports d’hiver de La Pierre-Saint-Martin que le Tour 2015 va goûter pour la première fois à la haute montagne. L’arrivée de la 10e étape, la première disputée dans les Pyrénées, y est en effet prévue, au terme d’une « course de côte », c’est-à-dire d’un parcours sans aucune autre difficulté : un peu plus de 150 kilomètres de plaine depuis Tarbes, puis l’ascension finale, soit une quinzaine de bornes à 7,4% de moyenne avec plusieurs kilomètres à plus de 10%. Pour une première, on est loin d’une mise en jambes : beaucoup de candidats au podium final pourraient perdre toutes leurs illusions sur ces pentes peu amicales.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour de A à Z : Quarante-deux

Tour de France 2015

C’est le nombre de kilomètres disputés contre la montre sur ce Tour 2015, et c’est extrêmement faible. D’abord 14 kilomètres en individuel, dès le premier jour, à Utrecht, puis le double, 28, par équipes, entre Vannes et Plumelec, sur la 9e étape : depuis l’introduction de l’exercice chronométré sur le (...)

Tour de France 2015

Tour de France 2015

Une fois encore, les participants à la Grande Boucle sont sur les routes. Mais le Tour de France ce n’est pas qu’une course sportive, c’est un événement annuel populaire et pour Force Ouvrière, qui y participe depuis plus de trente ans, un événement (...)

Combien gagne le vainqueur du Tour de France ?

Le Tour en questions

En trois semaines, ce ne sont pas moins de 2 millions d’euros qu’ASO, l’organisateur du Tour de France, distribue aux coureurs du Tour de France. À chaque sprint intermédiaire, à chaque ascension répertoriée au classement de la montagne, à chaque arrivée d’étape, des primes sont accordées selon des (...)

À lire en attendant le peloton

Le Tour des livres

Qui dit cyclisme dit littérature. Petite revue des nouveautés de cette année, à lire pour s’instruire, s’amuser ou tout simplement patienter au bord de la route en attendant le passage des coureurs !