Le Tour de A à Z : Tourmalet

Tour de France 2015

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Quel spectateur du Tour de France ne connaît pas le Tourmalet ? Le sommet mythique des Pyrénées, col le plus souvent emprunté par la Grande Boucle (plus de 75 fois !), sera une nouvelle fois de la partie sur cette édition 2015 et, pour une fois, dans une position qui pourrait être décisive. Ses 17,1km à 7,3 % (mais jamais sous les 9% dans la deuxième moitié) sont en effet la partie la plus difficile de la 11e étape, partie de Pau. Avant : 130 bornes en plaine, à part le col d’Aspin. Après : 40 kilomètres seulement, à raison d’une longue descente puis d’un long faux plat prononcé d’environ 10 bornes jusqu’à Cauterets. Une journée qui devrait plaire aux grimpeurs-baroudeurs, qui pourraient bénéficier d’un bon de sortie de la part du peloton.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour de A à Z : Wiggins

Tour de France 2015

Le champion britannique restera à jamais le premier sujet de sa Majesté à avoir remporté le Tour de France, en 2012. Trois ans plus tard, sa vie a bien changé : Sir Bradley a pris sa retraite sur route pour revenir à ses premières amours, la piste, en vue des JO de Rio en 2016. Et au rayon des (...)

Le Tour de A à Z : Rayons X

Tour de France 2015

Le dopage peut être mécanique… Des rumeurs de vélos disposant d’un « moteur », capable de conserver une haute vitesse pendant quelques minutes, ont conduit l’UCI à réagir. La fédération internationale a ainsi mis au point un scanner à rayons X qui met à nu les bécanes des coureurs à l’arrivée (...)

Le Tour de A à Z : Yorkshire

Tour de France 2015

La région britannique était noire de monde l’an dernier pour le Grand départ du Tour, à Leeds, York ou Sheffield. Conséquence immédiate de cet incroyable succès populaire : ASO, l’organisateur du Tour, a décidé de créer un Tour du Yorkshire. La première édition a eu lieu cette année, en mai.

Le Tour de A à Z : Jour de repos

Tour de France 2015

La pause, c’est essentiel ! Le Tour dure trois semaines et il offre deux jours de repos à son peloton. Le premier aura lieu à Pau le lundi 13 juillet, juste avant l’entrée dans les Pyrénées. Le second est prévu à Gap le mardi 21 juillet, avant les quatre étapes alpestres.