Le Tour de A à Z : Tourmalet

Tour de France 2015

Article publié dans le cadre de la campagne Tour de France 2015

Quel spectateur du Tour de France ne connaît pas le Tourmalet ? Le sommet mythique des Pyrénées, col le plus souvent emprunté par la Grande Boucle (plus de 75 fois !), sera une nouvelle fois de la partie sur cette édition 2015 et, pour une fois, dans une position qui pourrait être décisive. Ses 17,1km à 7,3 % (mais jamais sous les 9% dans la deuxième moitié) sont en effet la partie la plus difficile de la 11e étape, partie de Pau. Avant : 130 bornes en plaine, à part le col d’Aspin. Après : 40 kilomètres seulement, à raison d’une longue descente puis d’un long faux plat prononcé d’environ 10 bornes jusqu’à Cauterets. Une journée qui devrait plaire aux grimpeurs-baroudeurs, qui pourraient bénéficier d’un bon de sortie de la part du peloton.

Plus dans la campagne Tour de France 2015
Tous les articles de la campagne

Le Tour de A à Z : Huy

Tour de France 2015

Petite leçon de belge : Huy se dit « oui ». Et pourtant, au pied du mur de Huy on a plutôt envie de dire « non »… 1300 mètres à 9,6%, des hectomètres entiers à plus de 15 %, un virage où la pente frise les 20% : ce terrible raidard, de son vrai nom le chemin des Chapelles, a découragé plus d’un coureur sur la (...)

Le Tour de A à Z : Modane

Tour de France 2015

Modane, en Savoie, avait découvert le Tour en 2011 pour une étape d’anthologie : une centaine de kilomètres de folie jusqu’à l’Alpe d’Huez, via le Télégraphe et le Galibier, qui avait vu Alberto Contador tout tenter pour renverser la course, le maillot jaune Thomas Voeckler craquer, et son coéquipier (...)

Le Tour Focus : Ça bosse dur

Tour de France 2015

Mur de Huy, Mûr-de-Bretagne, Mende ou encore Plumelec : jamais le Tour n’avait proposé autant d’arrivées au sommet de courtes côtes que sur cette édition 2015. Un choix délibéré de l’organisateur pour diversifier et dynamiser la course.
C’est une petite révolution, en tout cas une sacrée évolution. Le (...)