Le Var appelle à se mobiliser pour les salariés des TPE lors de son XXXIIe congrès

#TPE2016

Article publié dans le cadre de la campagne #TPE2016 - La grande élection syndicale

Le 18 novembre 2015, Myriam Barnel, Secrétaire générale de l’union départementale du Var a tenu son XXXIIe congrès départemental sous la présidence du Secrétaire général Jean-Claude Mailly.

Ce congrès qui a réuni 400 participants à été l’occasion pour Myriam Barnel d’appeler tous les militants et sympathisants à se mobiliser « en prévision des élections dites de représentativité de décembre 2016, dans les entreprises de moins de 11 salariés (TPE) ».

La salle du congrès était tapissée aux couleurs de la campagne.

Tous les articles de la campagne

[Vidéo] Colloque des assitants(es) maternels(les) à Ploeuc-sur-lié (22)

#TPE2016 - La grande élection syndicale par FGTA-FO

Le 21 mai, la FGTA-FO a organisé un colloque destiné à informer les assistants(es) maternels(les) à Ploeuc-sur-Lié (22).
Prochains rendez-vous
– 28 Mai - Strasbourg - Bas-Rhin (67)
– 11 juin - Clermont-Ferrand - Puy-de-Dôme (63)
– 18 juin - Nantes - Loire-Atlantique (...)

Enquête : les salariés des TPE veulent connaître leurs droits

#TPE2016 par Evelyne Salamero

Afin de défendre plus efficacement encore les salariés des Très petites entreprises, la confédération FO a décidé d’affiner sa connaissance du terrain en réalisant une enquête qualitative en partenariat avec Sprint, une junior entreprise. Elle a permis d’interroger, entre juillet et août 2015, des (...)

L’emploi à domicile est une véritable profession

Qualifications par Yves Veyrier

Le secteur des services à la personne s’est fortement développé. Aujourd’hui, il représente environ 1,5 million de salariés employés par 3,6 millions de particuliers. C’est de fait l’une des plus importantes branches d’activité tous secteurs confondus (industrie et services).

Un scrutin boudé par les salariés

#TPE2016 - La grande élection syndicale par Clarisse Josselin

Malgré les multiples enjeux, les élections TPE n’ont que très peu mobilisé les 4,5 millions de salariés appelés aux urnes. Le taux de participation atteint 7,35 %, soit trois points de moins que lors du premier scrutin en 2012 (10,38 %).