Leroy Merlin : des indemnités bricolées

Actualiés par Mathieu Lapprand

«  Chariots Leroy Merlin  » par France64160Travail personnel. Sous licence CC0 via Wikimedia Commons.

6,41 euros par mois pour le nettoyage des tenues, c’est le montant enfin accordé par l’enseigne de bricolage Leroy Merlin à ses salariés. Pendant trente années, et en toute illégalité selon la Fédération FO du Commerce, elle n’indemnisait pas le nettoyage des tenues de travail par les salariés. Cette indemnité, non rétroactive, est accordée alors que l’entreprise est mise en cause sur cette question, tant aux prud’hommes que par l’inspection du travail de Lille. Malgré ses 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012 en France et ses 525 millions d’euros de bénéfice en 2013, elle espère s’en tirer à bon compte. 

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Travail du dimanche : le décret Sapin du pur bricolage

Commerce par Employés et Cadres

C’est à cause d’un décret publié le mardi 31 décembre 2013 au Journal Officiel que les magasins de bricolage peuvent ouvrir. Bien que FO, avec d’autres organisations, l’ait fait tomber une première fois devant le Conseil d’État, il fut à peine modifié pour qu’il soit validé dans un deuxième temps. Les lobbyings avaient fonctionné.

Leroy Merlin bricole un plan social !

Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce par Employés et Cadres

La section FO de Leroy Merlin a appris la suppression des postes de comptabilité dans les magasins : Une perte de plus de 250 postes sur toute la France. Aucune consultation des instances représentatives. Aucune présentation de plan de reclassement prévu. Pas non plus d’étude sur les risques (...)