Les agents de Marvejols en grève avec FO pour sauver leur rémunération

Austérité par Clarisse Josselin

Près de 70 agents, soit la quasi-totalité du personnel municipal de Marvejols (Lozère), ont défilé le 2 juillet à l’appel de FO, pour défendre leur traitement. Cette commune de 5 000 habitants doit faire face à une dette de 13 millions d’euros. La suppression du régime indemnitaire et la remise en cause des congés font partie des mesures d’économies évoquées par un cabinet d’audit. Autant de propositions inacceptables pour les agents.

Un comité technique s’était tenu le 23 juin entre le maire et les représentants du personnel, exclusivement FO. Lors de cette réunion, le cabinet d’audit Gillet, chargé de mission par la commune, a présenté une série de mesures d’austérité s’appliquant au personnel : non reconduction des huit contrats renouvelables ; suppression du régime indemnitaire mis en place pour partie depuis 1984 ; remise en cause des congés ; abaissement de la participation de la commune au régime de prévoyance. Le tout dans un contexte de gel du point d’indice des fonctionnaires depuis 2010.

« La baisse de salaire serait au moins de 10 à 15%, estime Frédéric Doladille, secrétaire régional FO Territoriaux. Et plus de 80% des agents sont en catégorie C, donc déjà avec des petits revenus. Pour nous, ces propositions sont inacceptables, et par ailleurs elles ne représentent pas un si gros volume financier. »

Les mesures définitives dévoilées mi-juillet

Les agents, qui peuvent comprendre qu’une réorganisation des services soit nécessaire, exigent d’autres moyens de résorber la dette et le soutien ferme des élus. « Le personnel serait la variable d’ajustement qui permettrait de résorber le déficit de la commune, à qui peut-on faire croire une telle absurdité ? » dénonce FO dans un tract.

D’autant que la situation n’est pas récente et remonte à l’ancienne équipe municipale, qui a changé en 2014. « La préfecture envoyait des courriers d’alertes depuis 2005 », poursuit Frédéric Doladille.

Le dossier est entre les mains de la Chambre régionale des comptes, qui surveille étroitement les finances de la commune. Elle doit rendre mi-juillet son rapport définitif préconisant des mesures à mettre en place.

« Nous allons demander un engagement clair de tous les élus en faveur des agents, poursuit Claude Rolland, secrétaire départemental FO Territoriaux, qui a été reçu le 2 juillet par le maire, avec la délégation FO. Tant que la commune ne sera pas sous tutelle de l’État, ce sont eux qui au final prendront les décisions. »

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Mobilisation réussie contre la réforme des collèges

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

L’heure était une nouvelle fois à la mobilisation ce 19 mai. Plus de 50% des enseignants des collèges ont répondu à l’appel à la grève de six de leurs organisations syndicales (sur huit), à commencer par FO (deuxième syndicat dans le secondaire), contre le projet de réforme du collège. Les personnels territoriaux étaient également dans l’action, à l’appel de FO et de quatre autres organisations syndicales, exigeant notamment l’abandon du projet de réforme territoriale (loi Notre) ainsi que le retrait du pacte de responsabilité et du plan de réduction des dépenses publiques.

6 années de gel des salaires des fonctionnaires et agents publics !

Communiqué de la Fédération FO des personnels des services publics et des services de santé par Services publics et de Santé

La Ministre de la Fonction Publique confirme dans la presse ce jour la poursuite du gel de la valeur du point d’indice pour 2015 et vraisemblablement pour 2016. Le Premier ministre s’est lui déjà prononcé pour un gel jusqu’en… 2017 !
Austérité oblige, cela fait déjà 6 années consécutives sans (...)