Négociations

Les agents récusent des orientations néfastes

, Valérie Forgeront

Recommander cette page

Photographie : F. Blanc (CC BY-NC 2.0)

Le ministère de l’Action et des Comptes publics avait promis, le 27 mars, d’élaborer une nouvelle version du document présentant les axes de réforme contestés par les agents. Le gouvernement souhaite par exemple davantage de contractuels (un million de personnes actuellement dans la fonction publique), alors que le nombre de ces agents précaires ne cesse déjà d’augmenter. L’Insee indiquait ainsi en mars que le nombre de contractuels a augmenté de 3,6 % en 2016 dans l’hospitalière, de 0,2 % dans la territoriale et de 4,8 % à l’État. Si l’obtention d’une nouvelle version du document d’orientation « est à mettre à l’entier crédit de la réussite du 22 mars », reste, soulignent les fonctionnaires FO, que « rien n’a changé sur le fond. Le gouvernement a simplement tenté d’y mettre les formes, cherchant à amadouer les syndicats ». Peine perdue.

Une tentative de passage en force ?

« Les modifications à la marge apportées audit document ne le rendent pas plus acceptable que dans sa version antérieure », a déclaré solennellement l’intersyndicale lors de la première réunion de concertation. Alors que le ministère annonçait une troisième version du document et programmait une nouvelle réunion de concertation le 9 avril, pour les syndicats les orientations du gouvernement restent « tout à fait néfastes pour la fonction publique ». Quant à sa manière d’agir, elle « relève beaucoup plus du passage en force que de la concertation ». Il y a donc « urgence et nécessité » à ouvrir de « véritables négociations », insistent les sept organisations qui rappellent leur « représentativité largement majoritaire ».

 

Focus : Des fonctionnaires mobilisés en Europe
En mars, les fonctionnaires allemands, qui revendiquent une hausse des salaires de 6 %, menaçaient d’organiser des grèves avant Pâques. Les enseignants portugais demandaient eux, par la grève, un rattrapage des salaires, gelés depuis neuf ans. En Grande-Bretagne, le syndicat Unisson pressait les administrations de payer des heures supplémentaires. En Espagne, le gouvernement a signé avec les syndicats de fonctionnaires un accord pour une revalorisation des rémunérations de 6,1 % à 8,8 % sur trois ans. Le premier accord depuis 2009...

Voir en ligne : Photographies des manifestations du 22 mars pour la défense du service public

A propos de cet article

Sur l’auteur

Valérie Forgeront

Journaliste à FO Hebdo

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Agenda

Tous les événements à venir

  • Lundi 17 décembre de 09h00 à 09h10

    Les Echos
    Yves Veyrier sera l’invité des Echos, lors d’une interview menée par Olivier Harmant. Diffusion (...)
  • Lundi 17 décembre de 11h20 à 11h30

    :franceinfo TV
    Yves Veyrier sera l’invité de Daïc Audouit sur :franceinfo TV.