Les agents se sont massivement mobilisés avec FO pour les secteurs autonomes du médico-social et social à Saint-Nazaire

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé - Force Ouvrière

Déterminés à obtenir satisfaction Les agents avec FO se sont massivement mobilisés pour l’extension du Complément de Traitement Indiciaire pour les secteurs autonomes du médico-social et social hier à Saint-Nazaire

Lundi 15 mars, près de 700 manifestants étaient présents en tractage filtrant sur le pont de Saint-Nazaire pour exiger l’extension du Complément de Traitement indiciaire à l’ensemble des agents des structures et établissements médico-sociaux et sociaux autonomes de la FPH et des salariés du privé, encore exclus des 183 €.

A l’appel de FO et d’autres organisations syndicales, force est de constater que la mobilisation a été à la hauteur de nos revendications.

Le Secrétaire Général de la Fédération FO des Services Publics et de Santé, présent à la manifestation, a rappelé le caractère injuste et inacceptable des dernières propositions de la mission Laforcade qui exclut certains professionnels en fonction soit de leur grade, soit de leur secteur d’affectation, voire parfois des deux.

Dans les prochains jours, des propositions nous seront formulées. La Fédération FO-SPS étudiera alors le rapprochement avec la mobilisation du 8 avril prochain.

Force Ouvrière, qui avait exigé et obtenu de la Mission Laforcade de nouveaux arbitrages du Premier ministre, entend bien peser de tout son poids mercredi 17 mars, afin de faire entendre ses légitimes revendications.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Hôpital public : Notre système de santé rend malades ses propres agents et les malades ne sont plus soignés dignement

Congrès confédéral 2022 à Rouen par Elie Hiesse, L’Info Militante

A la tribune du XXVe congrès de FO, à Rouen, une quinzaine de délégués représentant les personnels hospitaliers ont témoigné de la crise aigüe de moyens en personnel et en lits, vécue au quotidien et devenue véritable maltraitance des patients et des personnels. La fédération FO-SPS, cheville ouvrière du (...)