FO Hebdo n°3243 du 31 mai 2017 - FO Hebdo

Les chauffeurs de VTC s’organisent contre le dumping

Recommander cette page

Ni salariés ni indépendants, les chauffeurs de VTC sont dans une zone grise. © RGA / REA

Création - La naissance d’un syndicat FO dans ce secteur économique a été rendue publique le 22 mai.
Reconnaissance - Il s’attaque notamment à Uber, qui refuse toute représentation syndicale. Il réclame aussi un véritable statut protecteur.
Procédure - La société risque de se voir qualifiée de « service de transport » par la Cour de justice de l’Union européenne.

Editorial, par Jean-Claude Mailly
- Nous sommes prêts à la concertation mais nous n’accepterons pas une loi Travail XXL

Événement 2-3
- VTC : FO roule pour le respect de leurs droits
- Uber : son activité de transport bientôt confirmée par l’Europe ?

Actualité 4-5
- G20 : les syndicats veulent une « mondialisation équitable »
- Fonction publique : FO ressort inquiète de chez le ministre
- Plus de 800 cheminots marocains en procès avec la SNCF
- La réforme du code de la Mutualité en route
- Aide sociale : une compétence qui coûte cher aux départements

Idées 6
- Des salariés en mal de reconnaissance

Pratique 7
- Le chiffre de la semaine
- Inaptitude à tous postes : payé mais pas n’importe comment

Entre militants 8
- Portrait - Un engagement qui est allé crescendo

A propos de cet article

En complément

Éphéméride

12 décembre 1943

Appel à la classe ouvrière de la CGT clandestine
La Confédération Générale du Travail clandestine appelle la classe ouvrière à l’action immédiate pour défendre son existence et pour lutter contre le système d’oppression de l’occupant. « Vous avez encore à gagner la bataille pour vos salaires et des conditions de vie moins inhumaines. Pour cela , vous avez (...)

La Confédération Générale du Travail clandestine appelle la classe ouvrière à l’action immédiate pour défendre son existence et pour lutter contre le système d’oppression de l’occupant. « Vous avez encore à gagner la bataille pour vos salaires et des conditions de vie moins inhumaines. Pour cela , vous avez à entrer catégoriquement dans l’action. Les moyens d’obtenir satisfaction sont entre vos mains et dans votre volonté. Les grèves restent l’arme ultime à employer pour imposer votre dû. Revendiquer un salaire meilleur est un devoir national. C’est sauvegarder les familles françaises ». En terminant, la CGT invite les travailleurs aux combats contre la déportation arbitraire et à s’unir dans les syndicats pour leur libération.