Les cinq nouveaux membres du Bureau confédéral : présentation de militants aguerris

InFO militante par  Valérie Forgeront, Clarisse Josselin, Elie Hiesse, L’Info Militante

À l’issue du XXVe Congrès de FO, le CCN du 3 juin a élu les instances confédérales, dont le secrétaire général de la confédération, Frédéric Souillot, le trésorier confédéral, Patrick Privat, et le Bureau confédéral. Parmi ses membres, cinq nouveaux secrétaires confédéraux. Des militants chevronnés dont L’inFO militante vous propose de faire la connaissance. Portraits.


Secteur de l’économie et du service public : Hélène Fauvel

C’est une spécialiste des finances publiques et elle connaît les rouages de la fonction publique comme sa poche. Inspecteur divisionnaire des finances publiques (DGFIP), Hélène Fauvel, 60 ans, est la nouvelle secrétaire confédérale chargée du secteur de l’économie et du service public. Originaire de Dordogne, dont elle a gardé l’accent chantant, mariée, deux enfants et grand-mère depuis peu, elle milite à FO depuis 1989. Elle a été durant douze années secrétaire générale adjointe du syndicat FO-DGFIP, puis sa secrétaire générale pendant huit ans, jusqu’en avril dernier. Au nom de FO elle a par ailleurs présidé pendant cinq ans, jusqu’en 2021, la section de l’économie et des finances au CESE. Pointant le  vrai problème de répartition des richesses en France, la secrétaire confédérale nourrit parmi ses projets celui de développer sur l’économie et la fiscalité, des outils statistiques et d’analyse utiles aux militants. D’ores et déjà, il y a aussi en perspective la préparation des élections professionnelles dans la fonction publique en décembre prochain...

VALÉRIE FORGERONT

Secteur de la protection sociale collective : Éric Gautron

Il n’aura été que neuf mois secrétaire général du Syndicat national FO des cadres des organismes sociaux (SNFOCOS). Tout va très vite, reconnaît Éric Gautron, 49 ans, nouveau secrétaire confédéral chargé de la protection sociale collective. Dire qu’il connaît son sujet, et les enjeux, tient de l’euphémisme : ce licencié en histoire médiévale, natif de Jarny (Meurthe-et-Moselle), a réalisé toute sa carrière à la Sécu. Embauché en 1998 comme webmaster à l’Union régionale des caisses d’Assurance maladie de Champagne-Ardenne, il rejoint deux ans après l’Agence régionale de santé et fait remporter tous les sièges CE au SNFOCOS. Devenu son délégué régional en 2011, il est élu secrétaire national en 2015, chargé de la communication. Dans les négociations à l’Ucanss (Union des caisses nationales de Sécurité sociale), il a aussi pris sa part. Une expérience utile, alors qu’il prépare aujourd’hui la négociation nationale sur la branche AT-MP et le renouvellement des conventions d’objectifs et de gestion 2023-2027 des différentes branches.

ELIE HIESSE

Secteur de l’organisation, des outre-mer et des affaires juridiques : Patricia Drevon

Originaire de l’Isère, où elle aime retourner s’oxygéner tous les week-ends, Patricia Drevon, 44 ans, fille d’exploitants agricoles, a toujours gardé un pied dans la ruralité. Comptable de formation, elle exerce d’abord à Cerfrance, centre d’économie rurale et gros réseau associatif de comptabilité pour les agriculteurs. Issue d’une famille très engagée syndicalement, c’est tout naturellement qu’elle adhère à FO en 2002. Elle deviendra DS et DSC à Cerfrance, structure de 13 000 salariés. Entrée à la FGTA-FO comme permanente fédérale en 2015, puis élue secrétaire fédérale en 2018, elle est principalement chargée du secteur agricole et occupe aussi des mandats dans les secteurs de la prévoyance et de la formation professionnelle. Désormais secrétaire confédérale chargée de l’organisation, des outre-mer et des affaires juridiques, elle souhaite notamment avoir un vrai rôle d’appui et d’aide pour accompagner au mieux les structures.

CLARISSE JOSSELIN

Secteur du développement : Pascal Lagrue

Bientôt accroché dans son bureau, le portrait de Jean Moulin en dit long sur les valeurs de Pascal Lagrue, nouveau secrétaire confédéral du secteur développement de l’organisation. Résistance et défense des droits, auquel j’ajoute : humanité au travail, précise le natif de Caluire-et-Cuire, près de Lyon. À 59 ans, il compte quarante et une années de militantisme FO. Une tradition familiale. Dès son embauche en 1981 dans une agence CIC, il prend sa carte. De DP jusqu’au CSE-C, en vingt ans il défend tous les mandats, sans oublier de se former (en droit, journalisme, gestion des conflits) pour faire jeu égal avec mes interlocuteurs. Cet investissement lui vaut en 2009 de devenir secrétaire fédéral adjoint FO-Banques et, depuis 2010, d’avoir été reconduit trois fois secrétaire général de l’UD du Rhône. Le développement, c’est tout sauf vertical. C’est un secteur transverse qui travaille avec tous les autres, appuie le militant, chargé désormais aussi de l’AFOC, du logement, de la politique confédérale pour les jeunes et les cadres. Quatre  leviers de développement.

ELIE HIESSE

International-Europe : Branislav Rugani

Les différences culturelles passionnent le nouveau secrétaire confédéral chargé du secteur international-Europe. Né en Croatie, arrivé en France à l’âge de 9 ans, Branislav Rugani, 56 ans, père de deux enfants et jeune grand-père, était secrétaire fédéral au sein de la Fédéchimie-FO où il s’occupait des branches chimie et textile, du secteur Europe et international ainsi que de la formation. Ce militant aguerri était aussi, jusque-là, délégué syndical FO sur le site de Pagny-sur-Moselle de l’entreprise Mersen, dont il était le délégué syndical central et secrétaire du CE européen. Le secrétaire confédéral a en projet de « promouvoir le secteur international-Europe » auprès des militants pour faire comprendre l’importance de son action. Gagner un combat syndical en Inde, par exemple, a des répercussions positives ici. De même, ce qui se passe en Europe constitue souvent les prémices de ce qui risque de se passer en France. Partout dans le monde, ce sont les mêmes multinationales. Or, ce qu’elles font ailleurs, elles peuvent tenter de le faire en France ! Il faut aider ceux qui subissent ailleurs, mais aussi être en alerte ici et expliquer.

VALÉRIE FORGERONT

 Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante

Clarisse Josselin Journaliste à L’inFO militante

Elie Hiesse Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante