Les Fonctionnaires hospitaliers et territoriaux Force Ouvrière mobilisés comme les Cheminots et la RATP pour défendre leur régime et leur caisse de retraite !

Retraite par Services publics et de Santé

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !
© F. BLANC

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

A l’appel de Force Ouvrière dans le cadre de l’intersyndicale interprofessionnelle, la grève reconductible à partir du 5 décembre a été massive sur l’ensemble du territoire pour cette première journée. Les chiffres « officiels » parlent d’eux-mêmes : Paris 250 000, plus de 450 000 en province avec Marseille 120 000, Bordeaux 50 000, Montpellier 20 000, Clermont-Ferrand 15 000, Saint-Nazaire 10 000, Tarbes 7 000, Metz 10 000, Carcassonne 5 000, Limoges 9 500, Saint-Brieuc 12 000, Nantes 20 000, Saint-Denis de La Réunion 3 000, Cahors 5 000, Lille 13 000, Strasbourg 15 000, Lorient et Vannes 10 000, Narbonne 5 000, Le Mans 14 000, Toulouse 30 000, Grenoble 12 500, Rennes 15 000, etc.

Publics comme privés, les travailleurs de ce pays disent non à la contre- réforme des retraites imposée par le gouvernement Macron.

Non, nous ne voulons pas d’un régime universel par points !

Mobilisés et déterminés, les fonctionnaires hospitaliers et territoriaux s’opposent frontalement à cette réforme qui laisserait au seul gouvernement les rênes et le pilotage d’un système à points. Celui-ci n’a d’autres « vertus » que de réduire les pensions et inciter les fonctionnaires à travailler plus longtemps et plus vieux.

La Fédération Force Ouvrière des personnels des services publics et des services de santé appelle l’ensemble des agents et salariés du secteur public et privé, à se réunir avec leurs syndicats en assemblées générales, afin de discuter et d’organiser la reconduction et l’intensification de la grève seule garante de la victoire finale.

Le gouvernement doit retirer son projet et reprendre de réelles négociations, afin d’améliorer notre régime actuel, basé sur la répartition.

Les organisations syndicales se retrouveront vendredi 6 décembre 2019 au matin pour déterminer la suite du mouvement.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Tous les articles de la campagne

FO négocie le coût du travail en vue de l’accroître !

Éditoriaux de FO par Yves Veyrier

Victoire à la Pyrrhus, tour de passe-passe… beaucoup d’expressions ont été utilisées signifiant les interrogations de beaucoup de commentateurs sur l’annonce du gouvernement du retrait temporaire de l’âge pivot du projet de loi relatif au projet de régime unique par points.

Lettre aux syndicats : en Force pour nos retraites

Réforme des retraites, FO dit stop ! par Yves Veyrier

Nous sommes maintenant à deux semaines du 5 décembre. « Tous les regards sont tournés vers cette date ». Et pour cause ! A la suite de la position prise par le CCN de la confédération FO, à l’unanimité, portée par la réussite du 21 septembre, « la proposition de rejoindre, par un appel interprofessionnel, la grève unie des syndicats de la RATP et des transports à compter du 5 décembre prochain » fait son chemin.

Yves Veyrier, Secrétaire général de FO : « C’est le marché du travail qui crée les injustices en matière de retraite, pas le système actuel ! »

Interview d’actuEL CE/CSE le 27 novembre 2019 par Yves Veyrier

Secrétaire général de FO, Yves Veyrier appelle les salariés à faire grève le 5 décembre contre le projet de réforme des retraites. A ses yeux, un régime universel à points ne résoudrait aucune des injustices constatées au moment de la retraite, car il faut traiter leur cause, à savoir « les défaillances du marché du travail » avec un trop grand nombre d’emplois précaires et de bas salaire. Interview.