Communiqué de la FEC-FO - Section Fédérale du Commerce

Les Galeries des « horreurs » sociales chez Lafayette

, Employés et Cadres

Recommander cette page

Après les représentants des salariés de province et de la région parisienne, c’est au tour des représentants du siège des Galeries Lafayette de faire les comptes de la casse sociale.

L’inventaire se poursuit à la suite de l’annonce des fermetures et restructurations des trois magasins de province et région parisienne : Belle Epine (94), Béziers (34) et Lille (59), les Galeries rajoutent l’entrepôt de Bonneuil (94), le siège est touché partiellement, 9 agences de voyage de Clermont-Ferrand (63), Lyon La Part Dieu (69), Metz (57), Nantes (44), Reims (51), Strasbourg (67), Toulouse (31), Dijon (21), Pau (64), les comptabilités des magasins Nantes (44), Dijon (21), Caen (14).

Il est bon de rappeler que le gouvernement qui a offert le CICE, le pacte de responsabilité à ce type d’entreprise qui appartient à des milliardaires (Ginette Moulin et sa famille pèse 2,5 milliards), a demandé que ces annonces de destruction d’emplois soient faites après les élections départementales.

Taux de rentabilité de 5% pour 2017.

De quelle responsabilité parle-t-on avec ce pacte de licenciements ?

L’objectif 2017 est un taux de rentabilité de 5% qui se fera sur le dos des salariés.

Pour la Section fédérale du Commerce FEC FO, l’appel à la grève le 9 avril est un point d’appui pour toutes les victimes de cette politique antisociale, c’est-à-dire l’ensemble des travailleurs.

Voir en ligne : Fédération des Employés et Cadres FO - Site internet

A propos de cet article

Sur l’auteur

Employés et Cadres

Secrétaire Général
Sébastien BUSIRIS
54 rue d’Hauteville
75010 Paris

Téléphone : 01 48 01 91 91
Fax : 01 48 01 91 92
E-mail : fecfo@force-ouvriere.fr

Site internet : http://www.fecfo.fr/

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément