Les retraités FO se mobilisent contre l’austérité

Revendications par Valérie Forgeront

La VIIe assemblée générale de l’UCR FO s’est déroulée les 30 et 31 octobre à Merlimont (Pas-de-Calais).

Ils n’ont rien à envier aux actifs sur le plan de la vivacité revendicative. Les retraités l’ont encore prouvé les 30 et 31 octobre à l’occasion de la VIIe assemblée générale de l’UCR FO.

Il faut « reconquérir les droits perdus et pour le reste ne pas lâcher », insistait Didier Hotte le 30 octobre, à Merlimont (Pas-de-Calais), devant 175 retraités participant à la VIIe assemblée générale de l’Union confédérale des retraités FO. Le Secrétaire général adjoint de l’UCR FO a fixé la tonalité de ce rendez-vous statutaire, qui a reçu la visite du président de l’UCR FO et du Secrétaire général de la Confédération, Jean-Claude Mailly. Au fil d’une vingtaine d’interventions, les militants ont stigmatisé les contraintes plombant leur pouvoir d’achat.

Organiser la riposte

Parmi celles-ci : le gel des pensions depuis mars 2013, le poids croissant de la fiscalité, celui des prélèvements, passés de 0,75 % en 1981 à 6,6 % aujourd’hui, la nouvelle taxe (Casa) visant un financement de la dépendance et appliquée aux pensions imposables… Il faut dire « stop à ces agressions », insistait Joseph Sabaa, tandis que de nombreux intervenants prônaient l’organisation d’une « riposte d’ampleur pour bloquer la politique d’austérité qu’illustre le pacte de responsabilité ». La rue « reste le seul moyen d’expression des retraités », rappelait Danielle Gautschi. À l’unisson avec l’assemblée, Michel Desadeleer s’est réjoui que l’appel de FO à une action le 16 décembre « arrive à temps pour remonter le moral ». 

Valérie Forgeront Journaliste à L’inFO militante