Les services d’urgences et de santé : le gouvernement doit amener des réponses rapides et concrètes !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

© Stéphane AUDRAS/REA

Face à la mobilisation des personnels dans les services d’urgence, la ministre de la santé vient d’annoncer cinq actions dont une grande réflexion sur l’évolution des services d’urgence et la mobilisation des ARS sur la poursuite du plan de modernisation.

Ces annonces sont largement insuffisantes pour répondre au profond malaise qui s’exprime dans les services d’urgence depuis des mois et plus largement dans les services hospitaliers. Le gouvernement doit apporter des réponses rapides et concrètes aux demandes des personnels, en matière d’embauches, de salaires et de conditions de travail, afin de leur permettre de remplir correctement leur mission de service public.

La ministre doit prendre toutes dispositions au plus vite pour que s’ouvrent de véritables négociations avec les syndicats.

Pour FO, les réformes en cours, projet de loi santé et transformation de la Fonction publique qui remettent en cause les statuts et réduisent le périmètre du Service public, sont une partie du problème, pas la solution.

La confédération FO est solidaire de ses syndicats et de sa fédération des services publics et de santé qui appelle à la mobilisation et la grève le 11 juin dans tous les établissements du secteur de la Santé et de l’Action Sociale pour obtenir enfin l’ouverture de négociations permettant de véritables réponses aux revendications.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la grande cause nationale du quinquennat nécessite d’aller au-delà du droit constant !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Le 8 novembre dernier, la France a ratifié la Convention n° 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail (dont la violence fondée sur le genre). Depuis son adoption par l’OIT à l’occasion de son centenaire en (...)

Résolution Comité confédéral national des 3 et 4 novembre 2021 – adoptée à l’unanimité

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 3 et 4 novembre 2021, le CCN rappelle l’indépendance de la CGT-FO à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses. Il réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens et d’une façon générale, son indéfectible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical. Le syndicalisme ne doit pas lier son destin à celui de l’État, rappelant ainsi le préambule des statuts de la CGT-FO.