[Livre] Ainsi parlait Nietzsche

Culture par Corinne Kefes

C’est celui qui dit qui est ?

Il était une fois, tout en haut de la montagne, Zarathoustra, un homme qui méditait depuis des années sur l’Homme et sa destinée, sur Dieu et la liberté d’être soi.

Un jour, il décide de quitter sa solitude pour partager sa sagesse ainsi acquise avec ses semblables.

En chemin, il rencontre un ermite qui l’invite à les ignorer, ils sont si peu méritants, et à vivre dans la nature avec Dieu. Mais Zarathoustra a un message important à délivrer aux Hommes et plusieurs cadeaux à leur transmettre : Dieu est mort, le dormeur doit se réveiller, se révéler à lui-même et devenir le surhomme qui ne croit qu’en lui pour prendre sa vie en main.

L’être humain est comme le funambule qui a le courage d’entreprendre la traversée pour se trouver et surmonter sa condition. Il est nécessaire de lutter contre le dragon TUDOIS, qui invite au sommeil et à l’abandon à la souffrance, et imposer le lion JEVEUX, qui incite à suivre ses désirs et ses envies, à avoir la volonté de se dépasser.

Être, c’est suivre le chemin de l’éternel retour, c’est vivre, aimer et jouir de chaque instant pour ne rien regretter et être prêt à tout recommencer. C’est redevenir l’enfant créateur de mondes, de son propre monde, fait de valeurs choisies où l’Homme peut devenir celui qu’il est.

Voici le nouveau venu des éditions Les petits Platons, un opus toujours aussi enrichissant et plein d’humour.

 

Ainsi parlait Nietzsche de Nathalie Prince et Yann Damezin. Les petits Platons, 63 pages, 14 euros.