[Livre] Devant la beauté de la nature

InFO militante par Corinne Kefes, L’Info Militante

Une présence primordiale

On a sans doute tous dans le cœur une image gravée du spectacle de la nature : un arc-en-ciel, une nuit remplie d’éclairs, un coucher de soleil, avec ce sentiment d’émerveillement ou ce frisson de peur. Mais pour quelle raison la nature produit-elle en nous autant de sensations, dans un monde pourtant bien technologique ?

L’auteur utilise son expérience personnelle et de nombreuses références littéraires pour introduire une réflexion philosophique sur notre rapport à la nature. La modernité aurait pu nous éloigner d’elle mais elle reste une force primaire qui nous dépasse, nous éblouit, nous effraie.

C’est une invitation au voyage philosophique, où la sensibilité devient une expérience métaphysique, à travers plusieurs chemins empruntés. Chacun est une hypothèse de réponse : celui de l’évolution et de la culture artistique qui construit un modèle cognitif pour « voir » la nature ; celui de nos sens pour analyser comment nous percevons le monde ; celui du temps, entre absolu et relatif.

La nature nous ancre dans une temporalité, dans une réalité harmonieuse mais parfois chaotique qui nous permet de prendre du recul sur les choses. Cette confrontation avec l’absolu, avec la vérité d’une émotion, cette expérience immersive, quasi mystique, appelle à la contemplation en dehors de tout langage et invite à prêter attention à la vibration du monde, à son chant, pour en acquérir sa connaissance.

Devant la beauté de la nature d’Alexandre Lacroix. Éditions Flammarion, 438 pages, 11 euros.