[Livre] L’humanologue – Numéro 1 : l’animal imaginatif

Culture par Corinne Kefes

Dis-moi si tu rêves, je te dirais si tu es un être humain

Un premier numéro, c’est toujours quelque chose d’un peu spécial, comme un cadeau-surprise qu’on ouvre fébrilement, dans l’excitation de la découverte.

Avec L’humanologue, nous voilà servis ! D’abord, nous ouvrons un mook [*], avec une variété graphique agréable et divertissante.

Nous appréhendons ensuite ce que veut dire humanologue : c’est celui qui étudie l’être humain sous toutes ses facettes afin de découvrir et de comprendre sa nature profonde, ce qui le relie à tous les autres malgré sa diversité. Pour cela, de nombreuses disciplines sont mises à contribution : sociologie, psychologie, linguistique, histoire, géographie…

Les différents articles s’attachent, pour ce premier numéro, à saisir une caractéristique unique de l’espèce humaine : sa capacité à produire des images mentales et à rêver.

Sont ainsi abordés des sujets aussi variés que les sociétés aborigènes, l’agressivité, l’amour, l’imagination, avec des rubriques diverses comme des dossiers, des citations, une série de questions-réponses, des portraits ou encore un abécédaire.

Avec cette multitude de propos et d’approches, le but est de parvenir à définir des structures communes, une vue panoramique qui tente de répondre à ce questionnement originel : qu’est-ce que l’Homme ?

 

L’humanologue – Numéro 1 : l’animal imaginatif de Jean-François Dortier. Éditions Sciences Humaines, 128 pages, 15 euros.

Notes

[*Publication périodique entre le magazine, la revue et le livre, traitant d’une thématique via des dossiers approfondis, et illustrée avec des dessins, des photos voire de la BD.