Culture

[Livre] L’indice des prix à la consommation, toute une histoire

, Michel Pourcelot

Recommander cette page

Un livre pour mieux comprendre ce fameux IPC, un indice au cœur du problème de pouvoir d’achat.

Il est l’un des indices les plus consultés sur le site de l’Insee. Sans doute parce que l’IPC, l’indice des prix à la consommation, est le principal indicateur de l’inflation et qu’il est sert à l’indexation des salaires et des retraites ainsi qu’aux comptables nationaux. Nul surprise que son établissement est donné lieu à débats et controverses fort instructifs racontés dans cet ouvrage signé par Florence Jany-Catrice, qui enseigne l’économie à l’université de Lille. On lui doit déjà notamment La performance totale : nouvel esprit du capitalisme ? (Presses universitaires du Septentrion, 2012), où elle dénonçait les mesures de la performance de l’État menaçant la garantie des valeurs républicaines.

Commun à des hétérogènes

L’indice des prix est une convention, le fruit d’une histoire, souligne Florence Jany-Catrice, pour qui la différence de perception qu’ont les individus de la hausse des prix et l’indice officiel de l’Insee trouve sa cause principalement dans la montée des inégalités et l’augmentation des dépenses contraintes. Récemment sur France info, elle expliquait : les populations sont de plus en plus hétérogènes et l’indice de l’Insee ne dit plus grand-chose pour des ménages qui ont des profils différents. Ils ne consomment pas la même chose.

 

L’indice des prix à la consommation, de Florence Jany-Catrice, publié le 3 janvier 2019, aux éditions La découverte, collection Repères. Prix : 10€