Loi 3DS promulguée : 10 000 postes arrachés au ministère de l’Ecologie valent bien un siège au Conseil Constitutionnel

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Par Mbzt — CC BY 3.0

Communiqué de la FEETS-FO

Après de longues et tortueuses tractations entre gouvernement, députés et sénateurs, la loi 3DS (différenciation, décentralisation, déconcentration, simplification) a été promulguée au JO du 22/02/2022.

Initialement estampillé « 4D », cette loi comporte bien au final un 4e D : celui de « Démantèlement » du pôle ministériel Ecologie/Transports/Logement/Mer. Avec au menu :

 Des politiques nationales fragmentées sur l’autel du dogme de la différenciation territoriale où le service public sera rendu « à la tête du territoire, à la tête du citoyen et suivant l’humeur du décideur »
 Un réseau routier national bradé (90 % proposés comme transféré aux collectivités) avec la disparition programmée des directions interdépartementales des routes
 Des directions régionales du ministère de l’Ecologie (DREAL) vidées de leur substance
 Des opérateurs placés sous tutelle préfectorale (Office Français de la Biodiversité en particulier) ou dont la gouvernance est fortement modifiée (CEREMA pour lequel FO veillera à ce qu’« ouverture » aux collectivités ne rime pas avec éclatement)

En siphonnant les moyens et l’avenir de son propre pôle ministériel pour donner du contenu à sa loi, dont l’examen a été fait l’objet de toutes les compromissions pour être imposé en fin de législature, Jacqueline Gourault décroche son bâton de maréchale en étant nommé au Conseil Constitutionnel.

Les 10 000 agents de l’État dont les missions sont remises en cause auront-ils aussi un parachute doré ? Ou « bénéficieront-ils » uniquement du coup de bâton déjà réservé aux agents transférés récemment en Alsace ?

La FEETS-FO dénonce les fondements de la loi 3DS, et en combattra les effets pour les agents et services concernés. Face à ce nouveau pas dans la balkanisation du service public républicain, la FEETS-FO luttera pour le nécessaire rétablissement de l’unité et de la continuité des missions et des services indispensables à l’aménagement durable du territoire au bénéfice de l’ensemble des citoyens. Car quelle que soit la répartition des compétences, la Nation aura besoin demain encore plus qu’aujourd’hui d’une chaîne technique de portage des enjeux climatiques, environnementaux, énergétiques, de transport et d’aménagement.

Durablement Déterminés à se Défendre pour le service public de Demain !

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Nouvel acte de décentralisation : vision en 3D

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Le projet de loi Décentralisation-Déconcentration-Différenciation (3D) est une nouvelle étape dans le prolongement des réformes territoriales avec les lois (RéATE) et NOTRe adoptées respectivement en 2010 et 2015.

Loi 4 D et transfert des personnels : Pour la FNEC FP-FO c’est non !

Fédération FNEC-FP FO par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Dès l’annonce du projet de loi 4D, le jeudi 17 décembre 2020 dernier, par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la FNEC FP-FO a, dans un communiqué, dénoncé le transfert des médecins, infirmiers vers les collectivités territoriales et la double tutelle des adjoints gestionnaires, et demandé le retrait de ce projet de loi.

Loi 4D : un premier recul du gouvernement

Fédération FNEC-FP FO par Enseignement, Culture et Formation professionnelle

Dès l’annonce du projet de loi 4D, le jeudi 17 décembre 2020 dernier, par la ministre Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la FNEC FP-FO avait, dans un communiqué et une intervention auprès du ministère de l’Éducation nationale, dénoncé le transfert des médecins et infirmiers vers les collectivités territoriales et la double tutelle des adjoints-gestionnaires, revendiquant le retrait de ce projet de loi.