Loi Ega et « ruissellement » sur les salaires

Grande distribution par FGTA-FO

Communiqué de la FGTA-FO

La loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable a été promulguée le 1er novembre 2018. Parmi les mesures phares figurent notamment la majoration de 10% du seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions.

Cette loi est censée permettre une meilleure répartition de la valeur au profit de l’agriculteur et dans le même temps préserver le pouvoir d’achat des ménages. La détermination des prix s’appuiera désormais sur les coûts de production, et les promotions sur les denrées alimentaires seront encadrées.

Le seuil de revente à perte (SRP) sera relevé de 10% pour :

• Permettre au distributeur de rééquilibrer ses marges et redonner du prix aux productions agricoles (viande, lait, fruits et légumes) ;
• Rééquilibrer les marges sans modifier substantiellement le prix global du panier du consommateur. C’est l’engagement de la distribution…
• Donner de l’oxygène aux filières alimentaires et leur permettre d’améliorer leur offre, mais aussi d’investir pour mieux répondre aux besoins des consommateurs.

Pour la FGTA-FO, le message est clair, le rééquilibrage des marges ne doit pas se faire sur le dos des salariés de la grande distribution, de l’agro-alimentaire et des travailleurs de l’agriculture.

En pleine crise du pouvoir d’achat, la FGTA-FO n’acceptera pas que, sous prétexte de l’application de cette loi, les négociations salariales soient dégradées, et plus que jamais elle revendique des augmentations de salaires décentes dans l’ensemble de ses secteurs.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Un engagement au long cours

Portrait par Françoise Lambert

Valérie Gavini, 48 ans, travaille dans un hypermarché Carrefour à Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône). Elle y est déléguée du personnel FO depuis vingt ans.
Syndiquée à Force Ouvrière depuis trente ans, lors de son embauche à l’hypermarché Carrefour de Châteauneuf-les-Martigues en 1985, Valérie (...)

Travail en soirée, pour la FGTA-FO c’est toujours non

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Il y a quelques semaines, la FGTA-FO dénonçait vivement un projet de loi visant notamment à généraliser le travail de nuit (ouverture jusqu’à minuit) et contourner le code du travail dans les commerces alimentaires sans contreparties pour les salariés.

Les retraités FO mobilisés, tandis que l’accord sur les retraites complémentaires fait tâche d’huile au Sénat...

Dignité par Clarisse Josselin

Dans la continuité des mobilisations unitaires menées depuis juin 2014, neuf organisations syndicales de retraités ont appelé à des rassemblements et à des manifestations dans plus de 80 départements le 24 novembre. Ils revendiquent notamment l’arrêt du gel des pensions et l’abrogation des mesures fiscales régressives.
Le Sénat, quant à lui, s’inspire de l’accord Medef Cfdt pour voter la retraite à 63 ans !