Loi Travail : déclaration du Bureau Exécutif de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO UNCP

Dossier Loi Travail par Transports et logistique

Article publié dans le Dossier Loi Travail

Réuni le 24 février, le Bureau Exécutif de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO UNCP affirme à l’unanimité son opposition la plus totale sur le projet compte personnel d’activité dit CPA ainsi que le projet de loi présenté par la Ministre du travail Madame El Khomri.

Après l’ani 2013, après la loi Macron, la loi Rebsamen, voici qu’arrive le CPA tiré de la loi Noé et la casse ainsi que la destruction du code du travail par Madame El Khomri.

Sur le CPA, la Fédération condamne et combattra tout projet qui portera atteinte au statut de salarié. La Fédération ne peut se résoudre à une forme de soumission constante vis-à-vis des employeurs. La Fédération défendra avec le plus grand acharnement les droits collectifs des salariés. La Fédération ne peut accepter la situation de précarité indéterminée dans laquelle seront conduits les salariés avec le CPA.

Sur la casse ainsi que la destruction du Code du Travail, la Fédération ne peut accepter le projet de loi dans son ensemble et demande le retrait total du projet El Khomri.

Ce projet de loi libéral, comme beaucoup d’autres d’ailleurs avec ce gouvernement fait encore une fois la part belle aux entreprises et réduisent de manière drastique les droits des salariés de ce pays. Comment accepter : les accords de maintien dans l’emploi, la mise en place d’un référendum, la possibilité de revoir la durée du travail, la mise en place de forfait jours dans les entreprises de moins de 50 salariés, la diminution de la majoration des heures supplémentaires par accord d’entreprise, le plafonnement des indemnités prud’homales, la mise en place de licenciements économiques si baisse de commande et de chiffre d’affaires.

La Fédération soutient sans réserve la position prise par la Confédération de ne pas signer le texte commun, qui ne se limite qu’à demander le retrait de la partie « conseil de prud’hommes et indemnités ».

Trop c’est trop ! La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO UNCP demande à la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière de tout mettre en œuvre pour un appel à la grève générale interprofessionnelle dans les plus brefs délais.La Fédération demande à l’ensemble de ses syndicats de communiquer au maximum dans les entreprises afin de préparer une riposte qui soit à la hauteur de l’attaque des ultralibéraux de ce gouvernement, du Medef et de ceux qui les accompagnent.

Transports et logistique Secrétaire général

Plus dans le Dossier Loi Travail
Tous les articles du dossier

Les organisations syndicales s’adressent aux députés

Dossier Loi Travail par Yves Veyrier

Une lettre commune des syndicats opposés à la loi Travail est remise directement aux députés.
Dénonçant à nouveau le manque de concertation, elle met l’accent sur les conséquences de la « rupture dans l’articulation entre les normes, rendant la loi bien plus supplétive qu’impérative ». En effet, la loi (...)

Loi Travail : c’est parti comme en 49-3

Revue de presse par  Michel Pourcelot

Le chef du gouvernement a décidé, le 10 mai, d’utiliser l’article 49-3 de la Constitution pour passer, sans vote des élus, le projet de loi Travail, sévèrement contesté dans la rue aussi bien que sur les bancs de la représentation nationale.

Tous ensemble pour le retrait !

Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

Pour un apéro ou un tour de chauffe, la journée du 9 mars a été réussie.
Mobilisation intergénérationnelle, étudiants, lycéens et salariés ont battu le pavé contre le projet de loi Travail, exigeant son retrait.
Cette journée est à comparer au « plantage » du samedi 12 mars de ceux qui refusent le (...)