Loi Travail - Jean-Claude Mailly : « Nous avons renforcé notre service d’ordre »

RTL par Jean-Claude Mailly

Après de longs débat et de nombreux renversements, les syndicats ont finalement été autorisés à battre le pavé ce jeudi 23 juin à Paris. Ils devront aussi gérer la sécurité de la manifestation.

Jean-Claude Mailly Ex-Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

19 mai : manifestations, grèves, blocages, barrages filtrants, informations ... contre la loi Travail

Loi Travail par Yves Veyrier

Ce jeudi 19 mai, sera la deuxième journée de la semaine rythmant la mobilisation engagée depuis début avril contre la loi Travail. Elle est aussi la deuxième ou troisième journée consécutive de grève dans plusieurs secteurs (chemins de fer, transports routiers, aviation civile, raffinage ...) FO réunit pour sa part sa commission exécutive confédérale et les organisations syndicales opposées à la loi Travail se réuniront à nouveau en fin de journée.

Couacs et rappels à l’ordre jusqu’au sein du gouvernement

Dossier Loi Travail par Clarisse Josselin

Si le président de la République et le Premier ministre s’obstinent à la fermeté sur le projet de loi Travail, les appels à la conciliation se multiplient au sein de la majorité.
Le 25 mai, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a proposé de réécrire l’article (...)

Média : la grève pour défendre les acquis sociaux se poursuit à l’AFP

Emploi et salaires par Clarisse Josselin

Les salariés de l’Agence France Presse (AFP), en grève depuis le 3 juin à l’appel de FO, ont voté massivement le 13 juin pour reconduire le mouvement sur 48 heures, jusqu’à la prochaine AG. Ils dénoncent la volonté de la direction de remettre en cause la plupart de leurs acquis en matière de temps de travail ou de rémunération, dans la logique du projet de loi Travail.

Loi Travail : un combat social mais aussi démocratique

Emploi et Salaires par Nadia Djabali

Plus de 120 rassemblements et défilés ont essaimé dans toute la France jeudi 23 juin.
Après quatre mois et dix journées de mobilisation contre la loi Travail, une majorité de Français se déclarent toujours contre le texte de loi. Le gouvernement saura-t-il les entendre ?