Loi Travail - On se retrouve à la rentrée !

Carte postale par Site internet Force Ouvrière

Article publié dans le cadre de la campagne #LoiTravail­FOditNON

Mr le Président de la République : je prends mes congés… on se retrouve à la rentrée !

Envoyez un mail avec un lien vers la carte postale loi Travail

 Voir en ligne  : La carte postale recto/verso

Plus dans la campagne #LoiTravail­FOditNON
Tous les articles de la campagne

Avec la loi Travail, vous seriez plus facilement licencié

#LoiTravail­FOditNON par Site internet Force Ouvrière

La redéfinition du licenciement économique donnerait force de loi générale à ce qui était jusqu’alors le résultat de jugements au cas par cas, appréciés par le juge. La loi prévoit de fixer les critères (par exemple la durée de baisse des commandes durant quatre trimestres consécutifs, qu’un accord de (...)

Avec la loi Travail, vous travailleriez plus en gagnant moins

#LoiTravail­FOditNON par Site internet Force Ouvrière

Là où les accords de branche permettaient d’harmoniser, pour toutes les entreprises d’un même secteur d’activité, le taux de majoration des heures sup, en prévoyant souvent qu’elles soient rémunérées à +25 % pour les huit premières et +50 % au-delà, demain l’entreprise pourra obtenir par un accord de les (...)

Avec la loi Travail, vous seriez moins bien payé

#LoiTravail­FOditNON par Site internet Force Ouvrière

Les négociations sur les salaires, aujourd’hui annuelles, pourront n’avoir lieu que tous les trois ans.
Si votre syndicat n’était pas signataire du dernier accord, il ne pourra pas demander l’ouverture de négociations avant la fin de cette période…
Tant pis pour le rattrapage de l’inflation  ! Fiches (...)

Avec la loi Travail, vous vous reposeriez en travaillant

#LoiTravail­FOditNON par Site internet Force Ouvrière

Les dispositions initiales qui prévoyaient pour un cadre ou salarié « autonome », passé au forfait, de fractionner la durée continue de repos quotidien de 11 heures, afin que vous puissiez continuer à travailler une fois rentré chez vous, sont supprimées. Ces questions sont cependant renvoyées à une (...)